Biographie de François Hollande

François Hollande est un homme politique français, né le 12 août 1954 à Rouen. Il devient Président de la République en 2012. 

Enfance 

François Hollande est le fils cadet de Georges Gustave Hollande, médecin ORL et de Nicole Tribert, assistante sociale. Ces parents sont tous els deux catholiques et engagés en poltiique (extrême droite pour son père, Parti Socialiste pour sa mère).  François Hollande passe son enfance à Rouen puis à Neully sur Seine. Il obtient son baccalauréat en 1972 au lycée Pasteur. Titulaire d'une licence de droit à Paris II, il étudie à HEC Paris et à L'Institut d'études politiques de Paris (promotion 1974, diplôme section Service Public) où il milite pour l'UNEF.En 1978, il est stagiaire à l'ambassade de France en Algérie et en 1980 il fait partie de la promotion Voltaire de l'ENA où il rencontre Ségolène Royal. Il est par la suite auditeur puis conseiller référendaire à la Cour des comptes.

Carrière politique

Les débuts en politique

François Hollande rejoint le Parti Socialiste en 1979 et soutien François Mitterand lors des élections présidentielles. En 1981, François Hollande devient chargé de mission pour l'Elysée pour le Président Mitterand. La même année, lors des élections législatives, François Hollande est le candidat socialiste contre Jacques Chirac dans la troisième circonscription de la Corrèze. Mais ce dernier l'emporte dès le premier tour. De 1983 à 1984, il est directeur du cabinet des porte-parole, Max Gallo et Roland Dumas du Gouvernement Pierre Mauroy.Il échoue aux élections municipales mais devient conseiller municipale d'Ussel en Corrèze. En 1986, le Parti Socialiste connaît une défaite aux élections législatives. Après la réélection de François Mitterand, Hollande se présente en 1988 en Corrèze lors des élections législatives et est élu à 53% des suffrages, député de la première circonscription de la Corrèze. Dans le même temps, il devient secrétaire de la Commission des finances et du Plan. Il fonde avec Jean-Yves Le Drian, Jean-Pierre Mignard, Michel Sapin et Jean-Michel Gaillard le mouvements des "transcourants" au sein du Parti Socialiste. En 1989, François Hollande se présente à la ville de Tulle et devient adjoint au maire. En 1993, il perd son mandat de député et devient président du club "Témoin" de Jacques Delors.En 1995, Tulle passe à droite et Raymond-Max Aubert devient maire de la ville. Un an auparavant, François Hollande devient le secrétaire national du Parti socialiste. En 1995, il devient porte-parole de Lionel Jospin, lors de sa campagne , présidentielle, puis devient porte-parole du PS la même année. 

Le premier secrétaire du PS

En 1997, François Hollande redevient député et Lionel Jospin est nommé Premier Ministre. En 1999 lors des élections européennes, François Hollande arrive en tête devant la liste RPF de Charles Pasqua et Philippe de Villiers et la liste RPR de Nicolas Sarkozy.Il renonce la même année à son mandat. En 2001, il devient le maire de Tulle. L'année suivante, Lionel Jospin annonce son retrait de la vie politique après son échec aux élections présidentielles de 2002. La même année, François Hollande est réélu député.  En 2004, François Hollande est pour la Constitution européenne, avec des politiques tels que Martine Aubry, Dominique Strauss-Kahn ou encore Jack Lang et s'oppose au numéro 2 du Parti socialiste, Laurent Fabius. En 2005, il est réélu premier secrétaire du PS. En 2006, il renonce à se présenter aux présidentielles pour soutenir sa compagne Ségolène Royal qui est finalement battue par Nicolas Sarkozy en 2007. La même année, François Hollande est réélu député en Corrèze. En 2008, il préside le conseil général de la Corrèze et succède à Jacques Chirac. La même année, Martine Aubry devient, suite au Congrès de Reims, première secrétaire du Parti socialiste. François Hollande avait soutenu la candidature de Bertrand Delanoë. 

En route vers les présidentielles

François Hollande va alors se préparer aux présidentielles de 2012. Son principal rival dans cette course à la présidence de la France est Dominique Strauss-Kahn, directeur général du FMI. Alors favori des sondages, ce dernier est arrêté à New York suite à des accusations d'agression sexuelle. Il est donc écarté de la primaire. François Hollande doit maintenant faire face à Martine Aubry qui monte dans les sondages. Au premier tour des primaires, il passe au second tour avec Martine Aubry. Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Ségolène Royal et Arnaud Montebourg sont éliminés.Hollande finit par l'emporter face à Martine Aubry avec 56,57 % des suffrages.  Sa campagne présidentielle est organisé par Stéphane Le Foll et Pierre Moscovici, avec l'aide entre autres de Michel Sapin et Manuel Valls. Lors de son meeting au Bourget, il présente ses "soixante engagements pour la France".  Lors d'un débat télévisée, il lance sa célèbre anaphore "Moi président de la République". Il bat Nicolas Sarkozy et est élu 24e Président de la République Française avec 51,64% des suffrages. 

"Moi Président de la République"

Jean-Marc Ayrault est nommé Premier Ministre et constitue un gouvernement de 34 ministres (17 hommes et 17 femmes). La première année de présidence de François Hollande n'est pas des plus glorieuses. Après la défaite des socialistes, Jean-Marc Ayrault lui remet la démission de son gouvernement et est chargé de constituer un deuxième gouvernement. En 2012, François Hollande instaure la taxe à 75% (elle est retiré en 2015 suite à de nombreuses expatriations fiscales, notamment celle de l'acteur Gérard Depardieu, qui est devenu citoyen russe), la légalisation du mariage homosexuel (qui a donné de multiples rassemblements d'oppositions appelés "Manif pour tous"). En 2013, le ministre du budget, Jérôme Cahuzac est accusé de fraude fiscale. L'autorité de François Hollande est contestée et le Président fait face à la montée du Front national et à l'affaire Leonarda dans un contexte marqué par une certaine hostilité vis-àvis des Roms. Jean-Marc Ayarult démissionne et c'est Manuel Valls qui devient le Premier ministre. Alors qu'il est au plus bas dans les sondages (il est siflé et hué aux 24 heures du Mans par exemple), son ex femme Valérie Trierweiler publie en 2014 l'autobiographie Merci pour ce moment qui égratigne le Président de la République et le montre comme un homme méprisant (qui aurait employé l'expression "sans-dents" pour décrire les pauvres).  En 2015, François Hollande fait face aux attentats islamistes qui secouent la France en janvier (à la rédaction de Charlie Hebdo) et en novembre, qui ont fait 17 et 129 morts. Il décrète l'état d'urgence en novembre et prévoit une révision de la Constitution en incluant la déchéance de nationalité aux binationaux nés en France et qui ont commis des actes terroristes. Une proposition approuvée par une partie de l'opinion publique, la droite et l'extrême droite, mais suscite une vive opposition chez de nombreux élus de gauche, en particulier celle de la ministre de la Justice, Christiane Taubira, qui démissione le 27 janvier 2016. 

Politique internationale

Alors que le couple Franco-Allemand incarné par Angela Merkel et Nicolas Sarkozy semblait se dérouler sans trop de divergences, l'arrivée de François Hollande est marquée par des tensions avec la Chancelière allemande (notamment sur l'affaire de la dette de la crise grecque et le soutien de Hollande au Premier Ministre grecque Alexis Tsipras). Dans le conflit syrien, François Hollande souhaite un départ de Bachar el-Assad et la consitution d'un gouvernement de transition en Syrie. 

Vie privée

En  1979,François Hollande rencontre Ségolène Royal qui fait également partie de la promotion Voltaire de l'ENA en 1980. Le couple a 4 enfants : Thomas (1984), Clémence (1986), Julien (1987) et Flora (1992). François Hollande et Ségolène Royal se sépare en 2007 après la défaite de celle-ci face à Nicolas Sarkozy.En 2010, François Hollande révèle sa relation avec la journaliste Valérie Trierweiler. En 2014, le magazine Closer publie des photos d'une possible liaison avec l'actrice Julie Gayet (cette dernière attaquera le magazine en justice). Quelques jours après la parution des clichés, François Hollande officialise sa rupture avec Valérie Trierweiler

Si François Hollande a beaucoup d'ennemis, il reçoit également beaucoup de soutien de la part de son camp (Manuel Valls, Najat Vallaud Belkacem), mais aussi d'artistes tels que le chanteur Benjamin Biolay, l'acteur américain Sean Penn mais aussi de la star de la télé-réalité Nabilla Benattia.  En 2015, François Hollande arrive sur Instagram. Le 10 janvier 2016, François Hollande organise un hommage aux victimes des attentats de janvier et novembre 2015. Johnny Hallyday est invité pour chanter Un dimanche de janvier