Dans une interview accordée au Parisien, Michel Sardou parle de sa déception vis-à-vis du président Nicolas Sarkozy.

Celui qui a toujours affirmé son appartenance à la droite explique ainsi qu'il a cru en la politique de Sarkozy, mais que ce temps est désormais révolu : "Quand on vous promet quatorze réformes et que l’on n’en fait pas une… Je suis déçu".

À 63 ans, le chanteur aux millions de disques vendus est visiblement las.

Il ne supporte plus tous ces débats interminables et notamment celui sur l’identité nationale : "T’es né en France, t’es Français mon pote ! La burqa, c’est pareil. On ne devrait pas légiférer sur une question qui concerne quelques centaines de personnes". Voilà qui est dit !

En 2006, certains avaient affirmé que son précédent single, Allons danser, extrait de l'album Hors Format défendait le programme électoral de Sarkozy.

En voici quelques paroles : "Admettons enfin vous et moi, que nous sommes tous des hypocrites, la vérité ne nous plait pas, alors on a le pays qu'on mérite".

Lui qui n'a fait que "quelques chansons de société", comme il le dit lors de l'interview, a voulu réaffirmer ses valeurs et nous faire profiter de son triste constat avec son nouveau single Être une femme 2010.

Son nouveau single, Michel Sardou l'a voulu branché et dans l'air du temps.

Et pour cela, il a fait appel à un grand DJ : "C’est Laurent Wolf qui l’a fait. C’est une chanson pour danser" ajoutant :"Je voulais faire un bilan charmant de ces « Femmes des années 1980 » qui sont devenues actives, mais n’ont peut-être pas autant gagné que cela".

Espérons que cette version réactualisée de Femmes des années 1980 sera à la hauteur de l'originale.