Biographie de Pascal Greggory

Pascal Greggory est un acteur français né, le 8 septembre 1954. A ses 12 ans, Pascal Greggorycommence ses cours à l’Opéra de Paris dans le cours Prémony puis en tant qu’auditeur libre au conservatoire. Après des débuts au théâtre, Pascal Greggory se fait repérer et obtient ses premiers rôles à la télévision et au cinéma. En 1975, Pascal Greggory apparait pour la première fois sur le grand écran dans le film Docteur Françoise Gailland puis, deux ans plus tard, dans Madame Claude où il incarne le fils de Klaus Kinski. C’est en 1979 que Pascal Greggory obtient son premier grand rôle au cinéma dans le film les Sœurs Brontë, où il joue le rôle du frère des Sœurs Brontë, Branwell Brontë. Il joue au côté d’Eric Rohmer qui le mènera vers une carrière dans le théâtre puis à nouveau au cinéma dans Le Beau Mariage et Pauline à la plage en 1983, dont il devient un des héros. Pascal Greggory se fait ensuite discret à la fin des années 1980.. En 1987 l’acteur croise la route de Patrice Chéreau, cette rencontre lui redonne confiance en lui et devient son mentor.

Dans les années 1990, la carrière cinématographique de Pascal Greggory prend un nouveau tournant lorsqu'il décroche une multitude de seconds rôles dans des films tels que "La reine Margot" ou "Ceux qui m’aiment prendront le train" en 1998. Durant cett période de sa vie, Pascal Greggory tente tous les rôles possibles et imaginables : taulard dans Zonzon de Laurent Bouhnik en 1998, drôle dans La confusion des genres, il brille en 2005 dans Gabrielle, film dans lequel il joue le rôle d’un mari bourgeois abandonné par sa femme, jouée par Isabelle Huppert. touchant en père bègue dans Pardonnez-moi en 2006, ou joue encore dans La Môme comme l’impresario d’Edith Piaf (jouée par Marion Cotillard). Concernant ses rôles, pas vraiment les plus célèbres du cinéma français, Pascal Greggory confie à Libération en 2003 : "Dans ma vie, j'ai raté tous les trucs officiels (...) Je préfère être dans la marge, là où il y a davantage d'air pour respirer." En 2009, il joue au côté de Denis Podalydès dans Rien de personnel.