Biographie de Moby

Richard Melville Hall, plus connu sous son nom de scène Moby, est né le 11 septembre 1965 à New York. Il est un artiste de musique électronique. C'est à Harlem, quartier rythmé au son de la musique afro-américaine, que Moby vit ses premières années. Au décès de son père, alors qu'il est âgé de deux ans, Moby et sa mère quittent New-York pour le Connecticut. En 1973, le jeune Moby fréquente la Royale Grammar School où il se lie d'amitié avec l'acteur Robert Downey Jr. C'est à l'âge de dix ans que Moby commence son apprentissage de la guitare et se perfectionne en montant en 1979 son premier groupe. Au début des années 1980, changement d'ambiance : Richard Hall se lance dans le punk, en créant le groupe The Vatican Commandos, inspiré des Clash et des Sex Pistols. Tout en gardant l’agressivité propre au punk, Moby s’ouvre rapidement vers d’autres styles de musique. Après un rapide passage à l'université du Connecticut, il s’établit en tant que DJ au Beat, à Port Chester dans l’État de New York. Il traverse alors une période difficile financièrement. En 1989, Moby attire finalement l'attention d’un nouveau label new-yorkais, Instinct Records. Il s'installe à New-York. La même année, il connaît un premier succès avec le groupe Ultra Vivid Scene, dont l’album sort sur le label 4AD. Moby grave son premier disque, Time’s Up au sein du collectif The Brotherhood en 1990. Mais ce sont ses performances lives qui contribuent à sa renommée croissante. En 1991, sort le quatrième single, Go, un hymne techno dont la ligne de basse est un sample du thème de la série télévisée de David Lynch, "Mystères à Twin Peaks". Le public adhère : plus d’un million d’exemplaires vendus à ce jour. Depuis, Moby s'est durablement installé sur la scène électronique mondiale et est reconnu pour ses titres comme "Lift Me Up", "Beautiful" et "Disco Lies". Il a collaboré avec des artistes comme David Bowie, David Lynch ou encore Mylène Farmer.