Biographie de Michel Polnareff

Michel Polnareff est un chanteur auteur-compositeur français né le 3 juillet 1944 à Nérac en Aquitaine.

La vie privée de Michel Polnareff

Issu d'une famille de mélomanes, Michel Polnareff a toujours baigné dans la musique depuis sa plus tendre enfance. Son père, Léo Poll, a notamment écrit des textes pour Edith Piaf. Michel Polnareff commence à jouer du piano dès l'âge de 4 ans, et à 11 ans il reçoit le premier prix de solfège du Conservatoire de Paris. A 20 ans il décide de quitter sa famille pour partir vivre à Paris.
Au début des années 70, des problèmes personnels le plongent dans une grande dépression. Il revient quelques années plus tard avec un look qui ne le quittera plus jamais : cheveux mi-longs ondulés et décolorés ainsi que de grosses lunettes à verres foncés et à bordures blanches. A l'été 1973, Michel Polnareff qui revient d'une tournée internationale se retrouve ruiné, après avoir été complètement arnaqué par son manager. Il doit un million de francs aux impôts. Sa mère meurt dans la foulée. Michel Polnareff décide donc de s'exiler aux États-Unis où il y connaitre le succès.
A la fin des années 80, Michel Polnareff devient quasiment aveugle mais décide de se faire opérer en 1994 d'une double cataracte brune. Il retrouve alors la vue.Début 2011, Michel Polnareff annonce être pour la première fois papa du petit Volodymyr, avec Danyellah, sa compagne depuis 9 ans. Le 22 février 2011, il annonce sur son Facebook officiel ne pas être le père de cet enfant. Il se dit écoeuré  par cette "trahison et cette escroquerie programmées", le chanteur quitte la mère et l'enfant. Finalement il décide de se remettre en couple avec Danyellah, et d'adopter Louka. Cet homme qui recèle de nombreux secrets n'a jamais cessé de nous étonner. 
Le 3 décembre, il est hospitalisé en urgence, victime d'insuffisance respiratoire. 

 La carrière de Michel Polnareff 

C'est en 1964 et après son arrivée à la capitale, qu'il compose sa première chanson : La poupée qui fait non. Elle deviendra quelques années plus tard son tout premier tube. Il signe avec le label AZ après avoir refusé un contrat avec la maison de Disques Barclay. En quelques années, Michel Polnareff devient un artiste autant adulé que décrié. Il prône la liberté sexuelle avant l'heure et arbore un look décalé et jugé efféminé. Son côté anglo-saxon qu'il partage avec Serge Gainsbourg et Jacques Dutronc en fait une star de la chanson française. Michel Polnareff enchaînera les succès avec des chansons désormais cultes comme On Ira Tous Au Paradis ou Goodbye Marylou. Considéré comme un avant-gardiste de la musique française, il est le premier à mêler concert et spectacle. Il se classe numéro 1 avec la bande originale du film Lipstick. Il décide pourtant d'arrêter sa carrière américaine par manque d'envie malgré le succès. C'est à cette période en 1977 qu'il enregistre Lettre à France, une chanson qui exprime sa nostalgie de l'hexagone. En 1978, il revient en France au moment de son procès contre son ancien manager. Il signe alors son grand retour musical.
Le 22 juillet 2010, Michel Polnareff est fait Chevalier de la Légion d'honneur. 
Après plusieurs années de suspense et un procès gagné contre l'organisme de crédit Cetelem qui avait utilisé l'un de ses sosies, Michel Polnareff retourne en studio en 2015. Le 18 décembre de la même année, il dévoile un premier titre : L'homme en rouge. Quelques mois plus tard, en 2016, sort en librairie Spèrme, son autobiographie. A 72 ans, l'Amiral a le vent en poupe et se lance dans une tournée, notamment avec un concert le 14 juillet qui se joue à guichets fermés à l'Olympia. Une tournée qui s'arrête brutalement le 2 décembre 2016 alors qu'il s’apprête à monter sur la scène de  la salle Pleyel. Des problèmes pulmonaires et des troubles respiratoires l'obligent à annuler sa série de concerts et surtout à être admis à l'hôpital.