Tout le monde garde en mémoire les images de juillet 1998. Au lendemain de la victoire des Bleus face au Brésil lors de la Coupe du Monde, les joueurs avaient communié avec leurs supporters sur les Champs-Elysées. Le bus des Bleus peinait à avancer parmi la marée humaine qui s’était rassemblée sur l’avenue, et ce moment de liesse et de fraternité avait réuni les Français de la plus belle des façons.
Bien sûr, chacun s’attend à revivre une ambiance similaire si la France remporte l’Euro 2016. Malheureusement, cela n'arrivera pas. Le préfet de police de Paris a expliqué que des raisons matérielles empêchaient la mise en place d’un tel événement cette année.
 

Pas de Griezmann ou Payet sur les Champs

C’est le jour J ! La France est en finale de l’Euro 2016 face au Portugal, et tous les Français retiennent leur souffle en attendant le coup d’envoi. Bien sûr, chacun espère la victoire, d’autant plus que les Bleus jouent à domicile. Mais si les supporters vont sans aucun doute fêter la victoire (on croise les doigts !) sur les Champs-Elysées (3 400 policiers et gendarmes seront déployés sur la plus belle avenue du monde), ils ne pourront par contre pas remonter l’avenue en compagnie du bus des joueurs le lendemain.
 
Michel Cadot, préfet de police de Paris, a complètement rejeté cette idée : "Ce n’est pas possible, on ne peut pas envisager de laisser circuler les masses lundi." Les raisons de ce refus ? La sécurité, pour commencer : 3400 policiers et gendarmes vont être mobilisés sur les Champs-Elysées ce soir, un dispositif difficile à mettre en place deux jours d’affilée. Le préfet invoque également des raisons matérielles, notamment les barrières pour le défilé du 14 juillet qui commencent à être installées. Lot de consolation : l'Arc de Triomphe sera illuminé en bleu blanc rouge en cas de victoire.
 

Une solution de repli sur Foch ?

Malgré tout, l’absence de bus de footballeurs sur les Champs-Elysées ne signifie pas forcément que vous ne pourrez pas apercevoir Antoine Griezmann brandissant la Coupe d’Europe dans les rues de Paris. La rumeur enfle sur Twitter, les Bleus pourraient descendre l’avenue Foch, de la place de l’Etoile jusqu’à la Porte Dauphine, après avoir déjeuné à l’Elysée en compagnie de François Hollande. La classe ! Le très sérieux cite de l'Equipe relaie également cette info. 
 
Affaire à suivre.