David Fincher et les serial killers, c’est une histoire de fascination qui dure depuis la sortie de Seven, en 1995. Le réalisateur avait de nouveau exploré le sujet dans Zodiac, et réitère l’expérience cette année, mais sous la forme d’une série cette fois. Avec Mindhunter, David Fincher promet une nouvelle fois de mettre nos nerfs à rude épreuve.

Une bande-annonce inquiétante pour Mindhunter

C’est un trailer à la fois artistique et oppressant que nous propose Netflix pour Mindhunter, qui sera diffusé en intégralité sur la plateforme de streaming à partir d’octobre 2017. On y découvre de très courtes scènes de la série, entrecoupées de séquences où un test de Rorschach se dessine sous nos yeux. Mais détail glauque, l’encre est remplacée par du sang. Le sujet de Mindhunter n’est effectivement pas très léger. On y suit deux agents du FBI à la fin des années 70, spécialisés dans les affaires de serial killers et s’entretenant avec des tueurs emprisonnés pour tenter de résoudre des affaires en cours. Ambiance Silence des Agneaux. Jonathan Groff (Glee, La Reine des Neiges) et Holt McCallany (Fight Club, Jack Reacher : Never Go Back) incarneront ces deux agents, tandis qu’Anna Torv (Fringe) jouera le rôle d’une psychologue. David Fincher réalisera trois des dix épisodes de Mindhunter (il avait réalisé les deux premiers épisodes de House of Cards), et Charlize Theron aura quant à elle un rôle de productrice exécutive.

Inspiré de faits réels

David Fincher s’est grandement inspiré du livre Mind hunter : Inside the FBI’s Elite Serial Crime Unit, écrit par Mark Olshaker et John Douglas. Ce dernier, ancien agent du FBI et l’un des premiers profilers, est d’ailleurs la source d’inspiration du personnage de Holden Ford, incarné par Jonathan Groff. Il avait également servi de modèle pour créer Jack Crawford, l’agent du FBI de la série de films et livres d’Hannibal Lecter. Bref, voilà qui promet une série des plus palpitantes !