Depuis quelques jours, Meghan Markle est sur toutes les lèvres. L'actrice américaine a été désignée comme la nouvelle petite amie du prince Harry et elle est victime d'un terrible harcèlement depuis. Ses proches aussi prennent cher. La situation a pris de telles proportions que Kensington Palace a publié un communiqué pour dénoncer le traitement subi par "la petite amie" du prince Harry.

Un communiqué sous forme d'aveu

Si jusqu'ici ni le prince Harry ni Meghan Markle n'avaient souhaité commenter les rumeurs de relation, aujourd'hui, le prince n'a pas eu d'autres choix que de s'élever contre le harcèlement dont fait preuve sa compagne. Ce 8 novembre, Kensington Palace, le bureau de presse de Buckingham Palace, monte au créneau et affirme que si le prince Harry est habitué à l'attrait des médias pour sa vie privée, une ligne a néanmoins été franchie la semaine dernière. On peut lire notamment : "Sa petite amie, Meghan Markle, a été l'objet d'une vague d'abus et de harcèlement. Certains agissements ont été très médiatisés, la Une d'un journal national, les sous-entendus raciaux dans les articles ; et les commentaires absolument racistes et sexistes sur internet. Certaines choses ont été cachées au public - les batailles juridiques pour faire retirer de la presse des histoires diffamatoires ; sa mère qui doit se frayer un chemin parmi une horde de journalistes pour accéder à sa maison ; les tentatives de certains journalistes d'entrer illégalement chez elle et les appels à la police qui s'en sont suivis ; les pots-de-vin substantiels offerts par la presse à son ex-petit ami ; le harcèlement de chacun de ses amis, collègues ou proches."

On découvre ainsi noir sur blanc que non seulement Meghan Markle est la chérie du prince Harry, mais qu'en plus, elle en paie le prix. Une situation que déplore amèrement le prince Harry puisque le communiqué poursuit : "Le prince Harry est inquiet pour la sécurité de Mademoiselle Markle et est profondément désolé de ne pas avoir été capable de la protéger. Ce n'est pas juste que Mademoiselle Markle soit soumise à une telle tempête médiatique au bout de quelques mois de relation avec lui."

Harry un prince vraiment charmant

Ce n'est pas par plaisir que le prince Harry a choisi de confirmer sa relation, son seul et unique but est de protéger sa compagne. C'est ce qu'explique d'ailleurs le communiqué à la toute fin. On peut lire : "Il a demandé à ce que ce communiqué soit publié dans l'espoir que les journalistes qui mettent de l'huile sur le feu fassent une pause et réfléchissent avant de ne causer encore plus de dégâts. Il sait que ce genre de déclaration est inhabituelle, mais il espère que des gens impartiaux comprendront pourquoi il a eu le besoin de s'exprimer publiquement."

Ce communiqué nous laisse penser que le prince Harry est très amoureux de Meghan Markle et qu'il ne s'agit pas là d'une vulgaire amourette. L'actrice de 35 ans vue dans les séries Fringe, 90210 Beverly Hills - Nouvelle Génération et qui tient un rôle récurrent dans la série Suits, avocats sur mesure a l'air de beaucoup pour compter pour le jeune homme. La rumeur de leur relation s'est propagée fin octobre/ début novembre et plusieurs indices avaient mis la puce à l'oreille des tabloïds qui raffolent de la famille royale. Les deux tourtereaux avaient notamment été vus portant des bracelets assortis. 

On leur souhaite beaucoup de bonheur et surtout de réussir à surmonter l'acharnement de la presse.