Ramadan 2012 : La pornographie interdite en Indonésie

Publié
Ramadan 2012 : La pornographie interdite en Indonésie

Pendant le Ramadan, l'Indonésie, premier pays musulman au monde, va veiller à ce que les fidèles ne s’adonnent pas à la pornographie, même à l'insu de leur plein gré.

L'Indonésie est le plus grand pays musulman au monde de part sa population, 200 millions d'habitants dont 90% de musulmans. A l'aube du mois saint du Ramadan qui débutera cette année le 20 ou le 21 juillet, les religieux veillent et tiennent à ce que les Indonésiens aient un comportement exemplaire. Et comme la chaire est faible, il a fallu employé les grands moyens.

Ainsi, le gouvernement a tout bonnement décidé e bloquer 1 million de sites pornographiques pendant ce mois dédiée au jeûne, à la prière et à la pitié. Et pas sûr qu'après le Ramadan, qui dure tout de même un mois, les festivités reprennent puisque Tifatul Sembiring, le ministre de la communication et de l'information a déclaré : "Nous allons bloquer les sites pornographiques pendant le Ramadan, mais cela ne signifie pas que nous autorisons de tels sites à fonctionner le reste de l’année".

Et mieux, le gouvernement indonésien invite à la délation puisqu'il conseille aux internautes de signaler les sites internet prono sur lesquels ils tomberaient par mégarde. Tiens, tiens, pas sûr qu'un brave Indonésien s'y risque. Mais cette initiative part d'une bonne intention puisque le ministre explique : "l’idée est d’éviter aux bons pratiquants musulmans de tomber par inadvertance sur un contenu des plus répréhensibles, qui mettrait à plat tous leurs efforts de chasteté, même virtuelle". Mais bien sûr.

C'est bien beau de donner des leçons et de s'enquérir du bien-être de ses concitoyens, mais est-ce utile de rappeler l'épisode fâcheux qui s'est produit en plein séance au Parlement ? Arifinto, un dputé membre du Parti pour la justice et la prospérité (PKS) s'était fait prendre la main dans le slip, enfin sur la tablette tactile, en train de regarder justement des photos pornographiques. Honteux et humilié, il avait fini par démissionner.

L’Indonésie, pays conservateur et musulman met un point d'honneur à faire respecter l'Islam et s'oppose régulièrement à la venue d'artistes subversifs sur son territoire pour des concerts jugés immoraux. Dernièrement, Lady Gaga n'était pas la bienvenue pour son concert chaud bouillant dans le cadre du Born This Way Tour.

Les avis des internautes