Léa Salamé va regretter amèrement son infraction au code de la route. En plus de l’amende qu’elle devraot payer, la chroniqueuse d’On n’est pas couché a dû subir les railleries de Laurent Ruquier et Yann Moix, ses collègues. Dans l’émission du 20 février sur France 2, Léa Salamé en a pris pour son grade, pour le plus grand bonheur des invités et des téléspectateurs.

Léa Salamé se fait chambrer à tout va dans ONPC

Lundi 15 février 2016, Léa Salamé aurait été interpellée par la police alors qu’elle était en voiture dans le 7ème arrondissement de Paris. Selon Le Parisien, la chroniqueuse d’On n’est pas couché aurait été contrôlée sans permis et sans assurance. Elle n’aurait en effet plus de points sur son permis de conduire. L’affaire n’a bien sûr pas échappé à ses collaborateurs. Aussi, sur le plateau d’On n’est pas couché, la chroniqueuse était un peu anxieuse à l’idée d’arriver en tête du Flop Ten du Laurent Ruquier. Heureusement, l’animateur a décidé de l’épargner… en tout cas dans son classement. Léa Salamé a cependant reconnu qu’elle méritait d’y figurer. Laurent Ruquier ne s’est pas privé de taquiner sa chroniqueuse sur ses "conneries", tandis que Yann Moix a demandé à sa collègue : "Tu pourras pas me déposer chez moi tout à l’heure ?" Léa Salamé a ri de bon cœur à ces plaisanteries.

Laurent Ruquier et Yann Moix emboîtent le pas à Vélib

Yann Moix et Laurent Ruquier, qui a été démarché par TF1, ne sont pas les seuls à avoir gentiment charrié Léa Salamé. Lors de l’annonce de l’interpellation de la journaliste, le community manager de Vélib, le service de vélos en libre-service de Paris, s’est empressé de lancer une petite pique à Léa Salamé. "Votre carte d’abonnement est prête @LeaSalame ! Bienvenue permis nous !" lui a-t-il envoyé via un tweet. Une chose est sûre, la chroniqueuse n’a pas fini d’entendre parler de son écart de conduite !