Séquence émotion samedi soir dernier dans On n'est pas couché...

Laurent Ruquier recevait son ancien chroniqueur vedette, Zemmour, le seul, l'unique, le vrai, ex-scalpeur en série de France 2 lorsqu'il disséquait les invités avec son compère le professeur Naulleau.

"On a du mal à vous imaginez jeune", lance très vite avec humour Ruquier, se lançant dans la biographique méconnue d'un "gourou", classé parmi les personnalités les plus influentes de notre société.

Mais loin de l'ancien équarrisseur tant redouté par toute la place de Paris, on a découvert un Eric Zemmour humain, rigolo, sensible, s'expliquant avec cordialité avec Audrey Pulvar et Natacha Polony qui ont désormais pris sa place, même sur ses idées les plus sensibles, comme son aversion contre la "mode féministe" ou ses idées les plus radicales ou simplement très conservatrices.

En racontant son histoire, lui l'enfant de Montreuil, fils d'une famille d'origine berbère et écolier modèle, Eric Zemmour s'est humanisé auprès des téléspectateurs. Zemmour est un "homme libre", comme l'a résumé dans une jolie tirade Michel Onfray invité lui aussi samedi aux côtés notamment d'ailleurs de Stéphane Guillon.

Zemmour, opération de réhabilitation dans On n'est pas couché