Si la plupart des femmes préfèrent s'épiler les aisselles, certaines revendiquent le droit d’exhiber leurs poils fièrement, n'hésitant pas à les customiser pour les faire briller de mille feux. Et pourquoi pas, après tout ?

Les aisselles poilues, le retour

On a l'impression de remonter en 1999, lorsque Julia Roberts était apparue sur le tapis rouge du film Coup de foudre à Notting Hill avec une bonne touffe de poils sous les bras. Scandale dans les médias (oui les réseaux sociaux n'avaient pas encore pris l'ampleur d'aujourd'hui). Les aisselles non rasées semblent faire leur retour.

Des colorations et des paillettes

Après le règne du rasoir et de la douloureuse cire, les poils sont de nouveau de la partie et sont surtout de sortie puisque certaines femmes affichent fièrement leurs aisselles velues sur les réseaux sociaux. Et parce que des poils simples, c'est ennuyant, ils s'agrémentent de coloration et même de paillettes !

Désormais, les aisselles se colorent en bleu, vert ou même en arc-en-ciel, et deviennent aussi brillantes que la galaxie en pleine nuit. Après les racines de cheveux et les barbes de ces messieurs, ce sont donc les aisselles qui se font pimper.

Free the armpit

Après le mouvement "Free the Nipple", on veut désormais "Free the armpit". Une tendance devenue tellement forte qu'on se demande même si c'est la mode à suivre pour être vraiment in. Si certains s'offusquent de voir tant de poils à cette zone devenue imberbe au fil des années grâce à la magie de l'épilation, on se dit "Et pourquoi pas ?".

Depuis quand les femmes ont-elles l'obligation de se raser les aisselles ? Ici, le but est de réhabiliter cette partie du corps considérée peu glamour et de se sentir libre de faire ce qu'on veut de ses poils. Et ça, on valide !

Les aisselles deviennent paillettées
Les aisselles deviennent paillettées
Les aisselles se colorent en bleu
Les aisselles se colorent en bleu
Les paillettes s'invitent sous les aisselles
Les paillettes s'invitent sous les aisselles