L'icône Tura Satana est décédée vendredi soir à Réno selon le New York Times.

L'actrice toute en courbes d'origine japonaise et cheyenne était une véritable légende grâce à son caractère bien  trempé mais aussi à son interprétation mythique de Varla dans le film Faster, Pussycat! Kill! Kill! de Russ Meyer tourné en 1965.

Celle qui avait rejeté une demande en mariage d'Elvis Presley tout en gardant la bague n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, une attitude avant-gardiste dans les années 60 !

L'affiche de Faster Pussycat, le film qui aura fait entrer Tura Santana dans la légende
L'affiche de Faster Pussycat, le film qui aura fait entrer Tura Santana dans la légende

En, 2008, concernant son rôle dans le film qui l'a inscrite dans la légende, celle qui avait aussi été stripteaseuse avait confié à EW News:

"Une femme, comme mon personnage, a pu montrer aux hommes que nous ne sommes pas impuissantes et que nous ne dépendons pas entièrement d’eux."

Avant d'ajouter :

"Ils ont compris le fait que les femmes pouvaient être magnifiques, sexy et donner des coups de pied au cul."

Une déclaration qui correspondait parfaitement à cette ancienne victime de viol qui avait retrouvé, à 9 ans, ses cinq bourreaux afin de les battre un à un.

Après avoir connu le succès, la brune pulpeuse s'est détournée des spotlights de Hollywood pour devenir infirmière, un rêve de petite fille...