Booba s'est confié pour l'Express, et une fois n'est pas coutume, le Duc de Boulogne a mis de côté son côté belliqueux pour se confier tout en simplicité et délicatesse. On retrouve un rappeur sensible et fan de différentes figures qui abandonne ses airs prétentieux... Une bouffée d'air frais !

Booba aurait aimé plus connaître sa grand-mère : "Je n'ai vu qu'une seule fois ma grand-mère paternelle, sénégalaise. J'avais 10 ans, j'aurais aimé la revoir. Une fois ne suffit pas." Devenu papa d'une petite fille, le rappeur lmaisse de côté les clashs pour faire des confidences privées, à des lieux de celles auxquelles il nous a habitués... Mais ce n'est pas pour cette raison qu'il va devenir un chanteur de chansons d'amour, rassurez-vous : "je pourrais écrire un texte d'amour sur ma fille de 8 mois, Luna, raconter qu'elle est la prunelle de mes yeux, etc. Mais je ne le ferai pas..."

Booba est fan aussi !

Souvent décrit comme un rappeur prétentieux, Booba a parlé des figures emblématiques qui ont influencé sa vie, on retrouve ainsi Bob Marley, Mike Tyson, ou même les rappeurs français des groupes NTM et IAM. Booba raconte même une anecdote tirée de son adolescence : "J'aurai pu être Bob Marley, pour son talent, sa sincérité, sa musique intemporelle et universelle... Ses chansons m'accompagnent partout, surtout Redemption Song.", "Je ne crache pas sur IAM. Je les ai vus en concert dans une cité à Nice, je devais avoir 13 ans. A la fin, je suis monté sur scène, et l'un des membres d'IAM, Shurik'n, m'a dédicacé mon tee-shirt. C'est la première fois que je raconte cette anecdote."

Concernant ses autres idoles, Booba évoque aussi Mike Tyson et... Renaud ! : "J'aurais aimé être mais boxeur, comme Mike Tyson (...) Ma chanson d'amour préférée reste Mistral gagnant, de Renaud. Quand je l'écoute, j'ai l'impression d'être à côté de lui. Ce mec est à vif."

Et vous, que pensez-vous des confidences de Booba ?