La jeune actrice de 22 ans vient de nous offrir une prestation remarquable et démentielle dans la nouvelle pub pour le parfum World de Kenzo, signée Spike Jonze. Mais ne vous y trompez pas, ce n'est pas une débutante et Margaret Qualley affiche déjà un CV aux lignes remarquables. 
 

Bon sang ne saurait mentir 

Que ceux qui n'ont pas vu Quatre mariages et un enterrement, sortent de cette page ! Cela signifie : 1) que vous êtes passés à côté de la plus grande comédie romantique britannique de tous les temps et 2) que vous ne méritez pas d'admirer le joli minois de Margaret. Quel est le rapport entre les deux ? Andie MacDowell évidemment ! Celle qui jouait le rôle de l'Américaine qui faisait tourner la tête de Hugh Grant (et de tous les hommes de la terre, à cette époque) n'est autre que la maman de la muse de Spike Jonze. Mais n'oublions pas son papa, Paul Qualley qui a été mannequin. On peut donc dire que la talentueuse jeune femme a gagné à la loterie génétique ! Née Sarah Margaret dans le Montana où sa famille possédait un ranch, elle a ensuite grandi entre son frère et sa sœur en Caroline du Nord. Elle a marché dans les pas de son père en étant mannequin puis dans ceux de sa mère en s'inscrivant à un cours d'art dramatique à Londres.

Margaret, l'actrice qui monte, qui monte... 

Un cursus qui lui a permis de décrocher rapidement quelques rôles. Notamment dans Palo Alto où elle partage l'affiche avec James Franco et Emma Roberts. Mais c'est surtout dans la dérangeante mais fascinante série The Leftovers qu'elle se fait remarquer. Elle campe le rôle de la fille de Justin Theroux (miam miam), le tourmenté et ténébreux policier d'une ville meurtrie par des disparitions mystérieuses. 
En 2016, Margaret Qualley rejoint le casting de The Nice Guys, un film réalisé par Shane Black. Dans cette comédie violente dont l'action se situe dans les années 70 à Los Angeles, la fille d'Andie MacDowell tient compagnie à deux faux flics qui enquêtent sur le suicide d'une starlette. La même année, on la retrouve au générique de Death Note. Dans le deuxième film réalisé par Adam Wingart, la comédienne côtoie la mort. Cette production très particulière tourne autour d'un étudiant qui trouve un livre contenant le nom de personnes qui vont bientôt mourir...
Un talent à suivre, on vous le disait ! 

Lire aussi

La pub World de Kenzo