Qui dit mercredi dit jour des enfants ! Mais pas que ! Et les cinéphiles le savent bien. Le 3e jour de la semaine est aussi synonyme des sorties ciné dans les salles de l'Hexagone. Encore une exception française ! Une fantaisie par rapport à nos voisins européens et américains ou une véritable stratégie de la part des distributeurs ? 

Une habitude de plus de 40 ans 

Les distributeurs ont commencé à diffuser les films dans les salles obscures le mercredi à partir de 1972. Mais aucune loi ni réglementation ne les oblige à sortir les œuvres cinématographiques ce jour-là. Il s'agit d'un usage lié à un choix stratégique. En effet, c'est en 1972, que le jour de repos des élèves (primaire, collège) en France passe du jeudi au mercredi. Le cinéma cherche à attirer un public jeune et fait donc coïncider le jour de sortie à celui de repos des écoliers.  Une deuxième raison vient expliquer ce choix : le mercredi, on peut voir les films en toute tranquillité et faire ensuite fonctionner le bouche-à-oreille. Et ce en prévision de l'affluence très espérée du week-end, deux jours très attendus par les distributeurs pour vendre des places de cinéma ! 

Films interdits à la télévision

Pour la télévision, les règles sont différentes. En effet, les chaînes nationales qui ne sont pas soumises à un abonnement n'ont pas le droit de diffuser de films le mercredi pour permettre une plus grande fréquentation des salles obscures. Si les films peuvent donc sortir le jour qu'ils souhaitent, seuls les longs-métrages du Festival de Cannes sont soumis à un règlement particulier. Ils ne peuvent sortir que lorsque le festival débute. Une chose est sûre les Français ne font vraiment rien comme tout le monde puisque les films sortent traditionnellement le vendredi chez nos voisins.