La saison des prix littéraires se poursuit. Après l’étonnant prix Nobel de littérature décerné à Bob Dylan, c’est Yasmina Reza qui a reçu le prix Renaudot pour son roman Babylone, publié aux éditions Flammarion. Une récompense qui couronne également près de trente ans de carrière littéraire prolifique. Staragora vous en dit plus sur la talentueuse Yasmina Reza.

1) Enfant du monde

Yasmina Reza est née à Paris et possède la nationalité française, mais elle est le fruit d’un beau mélange de cultures. Son père est mi-russe, mi-iranien, tandis que sa mère est une violoniste hongroise ayant fui la dictature soviétique.

2) Des débuts prometteurs

On peut dire que le succès ne s’est pas fait attendre pour Yasmina Reza. En 1987, elle sort sa première pièce de théâtre, Conversations après un enterrement. Le succès est immédiat en France, mais aussi aux États-Unis. Elle recevra d’ailleurs pour cette pièce le Molière de l’auteur. Pas mal pour un début !

3) Un succès international

Avec des œuvres théâtrales traduites en plus de 35 langues, Yasmina Reza est sans conteste une star internationale. Ses pièces ont notamment été jouées au Royal Shakespeare Theatre, à la Schaubühne de Berlin ou encore au Théâtre dramatique royal de Stockholm. Et surtout, Yasmina Reza est l’auteure française la plus jouée dans le monde. La classe !

4) Habituée des prix

Avec le prix Renaudot, Yasmina Reza n’en est pas à sa première récompense. Outre ses deux Molière pour Conversations après un enterrement et Art, la dramaturge a également reçu deux Tony Awards et deux Laurence Olivier Awards pour Art et Le Dieu du Carnage.

5) Coopération avec Roman Polanski

Et ce n’est pas tout : Yasmina Reza a également obtenu le César de la meilleure adaptation pour Carnage, le film tiré de sa pièce. Réalisé par Roman Polanski, le film a mis en scène quatre acteurs oscarisés : Kate Winslet, Jodie Foster, Christoph Waltz et John C. Reilly, sur un scénario signé Yasmina Reza bien sûr.