Le Front National a exprimé son rejet complet pour ce film, mais c’est justement le parti qui a fait sortir Chez Nous de l’anonymat. Ce film de Lucas Belvaux (La Raison du plus faible, Rapt) sort aujourd’hui en salles, et dresse le portrait de Pauline, une infirmière à domicile et maman dévouée, aimée par tous dans sa petite ville du Nord. Un jour, le docteur Berthier, notable de la région, lui propose de s’engager en politique dans une liste du Bloc Patriotique… un parti qui rappelle étrangement le FN.

Catherine Jacob en fausse Marine Le Pen, le FN sort de ses gonds

Les ressemblances entre le Front National et le Bloc Patriotique sont nombreuses, à commencer par le leader. Catherine Jacob incarne Agnès Dorgelle, présidente du parti, blonde et fille du fondateur, qui s’efforce de redorer le blason de son mouvement en se débarrassant des éléments trop violents ou pas assez modérés. Ça ne vous rappelle personne ? Dans Chez Nous, le fameux Bloc Patriotique est de plus très populaire dans les Hauts-de-France, où le Front National enregistre ses plus hauts scores. Bref, les membres du parti ont vite fait de repérer les analogies, et surtout de les critiquer avant même que le film ne sorte. Florian Philippot, en visionnant la bande-annonce, avait déclaré en janvier dernier : "Je trouve ça proprement scandaleux qu'en pleine campagne présidentielle, (...) on sorte dans les salles françaises un film qui est clairement anti-Front national." Sébastien Chenu, responsable des questions culturelles du FN, a quant à lui pris la peine de voir Chez Nous avant de livrer son verdict : "C’est un film ringard et dépassé." Bref, le film rencontre un succès très mitigé au Front National. Au point de le faire déprogrammer dans certaines villes ?

Chez Nous déprogrammé à Saint-Cloud ?

Le Front National a-t-il déprogrammé Chez Nous du cinéma de Saint-Cloud, ville où se situe la résidence familiale des Le Pen ? C’est ce qu’a avancé le distributeur Le Pacte, qui a accusé la municipalité d’avoir retiré le film de la programmation. Des accusations réfutées par le maire Eric Berdoati, qui a précisé que la programmation du cinéma ne relevait pas de sa responsabilité. Le cinéma de Saint-Cloud a confirmé ces propos, expliquant que Chez Nous n’avait jamais été déprogrammé, mais n’avait simplement pas été retenu dans la programmation du mois. Quoiqu’il en soit, si le Front National cherchait à discréditer le long-métrage, il semble au contraire lui avoir apporté un coup de pub.