Le suicide chez les agriculteurs est un véritable fléau qui démontre la grande précarité dans laquelle vivent jour après jour les hommes et les femmes du secteur agricole, et les candidats de L'Amour est dans le pré ne sont malheureusement pas épargnés. A peine 2 mois après la disparition tragique de Jean-Pierre, candidat de la saison 5 de l'émission animée par Karine Le Marchand, c'est cette fois un candidat belge, Jérémy Mainil, 31 ans, qui a été retrouvé sans vie ce lundi 20 février dans son exploitation agricole de Mévergnies-lez-Lens.

Jérémy venait de perdre son grand-père

Le candidat avait fait son apparition dans la saison 8 et avait été remarqué pour sa gentillesse et sa grande sensibilité. Il avait notamment expliqué durant l'émission diffusée par RTL Belgique que sa vocation était née après avoir passé son enfance dans la ferme aux côtés de ses grands-parents : "Ce sont vraiment mes grands-parents qui m’ont transmis cette passion. J’ai plein de souvenirs avec eux", expliquait le jeune homme, qui avait perdu sa mère à l'âge de 8 ans. Son décès a été confirmé lundi par le commissaire de la zone de police Sylle et Dendre, et aurait eu lieu le week-end dernier, seulement quelques jours après la mort du grand-père de Jérémy Mainil.

Les raisons exactes de son suicide sont pour l'instant indéterminées, même si la disparition de son grand-père a pu jouer un rôle déterminant dans son terrible geste. Le père de Jérémy, qui occupe la fonction de policier, a répondu à une interview du magazine belge Télépro. "Anéanti" par le décès de son fils, dont le corps a été découvert par la grand-mère du jeune agriculteur, il avance différentes hypothèses pour expliquer le geste de Jérémy : "Il avait déjà perdu sa maman d’une leucémie à l’âge de 8 ans. Les soucis sentimentaux, le passage à l’émission "L’Amour est dans le pré" qui au final n’a pas marché et surtout le décès de son grand-père vendredi dernier… Il l’aimait tant (…) Son grand-père l'aidait à tenir cette ferme. Sans lui, était-ce trop pour diriger seul l'exploitation ?"

La télévision belge bouleversée

Depuis l'annonce de sa mort, les hommages au candidat se sont succédé dans des communiqués de presse. Sandrine Dans, animatrice de la version belge de L'Amour est dans le pré, a ainsi salué "une belle personne" : "Sensible et touchant, on avait une tendance naturelle à vouloir prendre soin de lui. Trop jeune, trop tôt. Ce départ me chagrine profondément." La chaîne RTL TVI a également souhaité réagir : "C’était un homme sincère, ouvert et sensible, qui s’intéressait à plein de choses et aimait entreprendre. Autant d’éléments de caractère qui font de l’annonce de son décès une nouvelle qui affecte profondément le personnel de RTL."