"Une semaine de passée, plus que trois !", s’exclament les non-fans de foot. Eh oui, déjà une semaine que l’Euro colonise les médias. Pour l’instant, la France ne se débrouille pas trop mal, espérons que cela va durer ! Mais en attendant le reste de la compétition, on a eu envie de faire déjà un bilan sur les évènements marquants de cette première semaine. Staragora vous a donc listé le bon, comme le moins bon.

Top : Dimitri Payet et ses buts libérateurs

Il est sans conteste la révélation de ce début d’Euro. Dimitri Payet est l’homme qui a offert à la France sa première victoire de la compétition en marquant un but à la 89ème minute du match contre la Roumanie, délivrant l’équipe du match nul. Mercredi 15 juin, il réitère l’exploit en marquant le deuxième but contre l’Albanie, pour conforter la France dans sa victoire. Bref, Dimitri Payet sera, on l’espère, l’homme de l’Euro !

Flop : La prestation catastrophique de Will.I.Am

Le spectacle inaugural de l’Euro 2016, mené par David Guetta, a tenu toutes ses promesses, ou presque. On retiendra malheureusement la performance plus que mauvaise de Will.I.Am, une véritable avalanche de micros saturés et de problèmes de justesse. Un désastre musical. Regardez.

Top : La demande en mariage dans la fanzone

L’Euro peut aussi être le théâtre de belles histoires d’amour. La preuve avec cette demande en mariage réalisée en direct de la fanzone parisienne ! Un supporter gallois a en effet demandé en mariage sa petite-amie anglaise, à seulement deux jours de l’affrontement entre leurs deux pays ! C’est beau l’amour.

Flop : Les violences à Marseille

Malheureusement, l’Euro est aussi l’occasion pour les hooligans de pratiquer leur sport préféré : la baston. A Marseille, des hooligans anglais et russes se sont affrontés dans les rues à coups de chaise et de projectiles. Plusieurs ont été arrêtés, mais le gouvernement craint de nouvelles bagarres dans d’autres villes. Et dire que ces gens-là prétendent aimer le foot…

Top : L’enthousiasme de François Hollande

Pas vraiment au top de sa popularité en ce moment, François Hollande a dû apprécier le répit que lui a apporté le match France-Albanie hier soir. Le Président de la République a d’ailleurs laissé libre court à sa joie lors des deux buts marqués par l’équipe de France. Des photos de la réaction très drôle de Hollande ont fait le tour des réseaux sociaux, et ça fait plaisir !

Flop : Super Victor, la mascotte sextoy

Super Victor, la mascotte de l’Euro 2016, a une double vie ! Outre-manche, Super Victor est également le nom… d’un sextoy ! On imagine donc la surprise des Britanniques quand ils ont cherché à acheter la peluche de la mascotte sur Internet ! Shocking ! Pour voir à quoi il ressemble, c'est par ici ! (Bande de cochons !)

Top : La Tour Eiffel aux couleurs de votre équipe préférée

Pour l’Euro, la Tour Eiffel s’est associée à Orange et Twitter pour permettre aux internautes de faire illuminer la Dame de Fer aux couleurs des drapeaux de leurs équipes. Pour cela, il suffit de tweeter le maximum d’encouragements à son équipe pour voir ses couleurs sur la Tour Eiffel. Sympa non ?

Flop : Les traces jaunâtres au Stade de France

Le Stade de France est le plus grand stade de la compétition et accueillera la finale de l’Euro le 10 juillet. Et pourtant, il est actuellement loin d’être parfait esthétiquement parlant. De légères traces jaunâtres apparaissent en effet sur le terrain et sont même visibles à l’écran. Que sont-elles ? Tout simplement le résultat d’une erreur commise par le greenkeeper du stade après le France-Angleterre de rugby, en mars dernier. Il se serait en effet trompé dans le mélange pour enlever le marquage du terrain de rugby, et la pelouse a été brûlée ! Heureusement, les conditions météo ont amélioré l’aspect du terrain, mais ça fait quand même moyen ! 

Pour voir tous les stades qui reçoivent les matchs de l'Euro

Top : Les tweets hilarants d’Innocent

Sur Twitter, la marque de jus de fruits et smoothies Innocent est bien connue pour ses blagues. Pour l’Euro, le CM s’est surpassé et nous a offert une flopée de jeux de mots, du genre "Top 3 de nos super-héros préférés : 3. Batman 2. Superman 1. Griezmann", "Adil, on peut être Rami pour la vie ?" ou "Tu brilles autant que Dimitri Paillettes". Bref, du community management comme on l’aime !

Flop : Rien pour Orlando

Suite à l’attentat homophobe d’Orlando dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 juin, nombre de pays, dont la France, ont exprimé leur soutien, notamment en illuminant leurs monuments aux couleurs du drapeau LGBT. Cependant, pas une minute de silence n’a été prévue par l’Euro en hommage aux victimes. L’UEFA a en effet jugé "irréaliste" d’en organiser une. Une nouvelle preuve que l’homosexualité demeure un tabou tenace dans le milieu du football.