"La nudité n'a jamais été le problème parce que la nudité n'est pas un problème", a déclaré Coop Hefner pour expliquer ce rétropédalage. Exclues de la nouvelle version du magazine, les femmes dénudées devraient faire leur retour dans le magazine fondé par Hugh Hefner dès le numéro de mars-avril. Nouveau mot d'ordre : présenter la nudité féminine, oui, mais autrement.

"Aujourd'hui, nous renouons avec notre identité et assumons ce que nous sommes"

Devenu responsable de la création éditoriale en lieu et place de son père, Coop Hefner entend bien respecter l'héritage de Hugh Hefner. En octobre 2015, Scott Flanders, directeur général de Playboy Enterprises, annonçait la fin de la nudité dans Playboy. Le numéro de janvier-février 2016, qui offrait sa couverture à Pamela Anderson, avait donc été le dernier à présenter des photos de femmes dénudées. C'était il y a un an, et il semblerait que l'essai n'a pas été vraiment concluant. C'est du moins ce que laisse entendre le message de Coop Hefner posté lundi 13 février sur Twitter : "Je suis le premier à reconnaître que la façon dont nous représentions la nudité dans le magazine était datée, mais la bannir complètement était une erreur (…) Aujourd'hui nous renouons avec notre identité et assumons ce que nous sommes." Des rumeurs avaient circulé en mars 2016 sur la possible vente du magazine par Hugh Hefner et la société Rizvi Traverse, les 2 actionnaires majoritaires du groupe. Depuis, rien n'avait filtré de cette hypothétique transaction, non plus que les résultats obtenus par cette version zéro nudité de Playboy.

Scarlett Johansson dans le prochain numéro de Playboy

Marche arrière toute, donc, pour le magazine dont le prochain numéro affiche déjà la couleur : "La nudité est normale", peut-on lire en grandes lettres blanches sur la couverture. Le rôle de covergirl a été offert au mannequin américain Elizabeth Elam, qui apparaît torse nu et mode no make up pour ce grand retour aux valeurs du magazine. Disponible dans les kiosques dès le 28 février, ce numéro mettra à l'honneur Scarlett Johansson, Van Jones, Adam Scott… et le cannabis.