Biographie d'Oscar Pistorius

Oscar Pistorius est un athlète sud-africain né le 22 novembre 1986 à Pretoria. Oscar Pistorius est né sans fibulas et a été amputé des deux pieds alors qu’il n’avait que 11 mois. Grâce à ses prothèses ultra-perfectionnées, Oscar Pistorius, amputé des deux tibias, réalise des temps dans les courses de sprint qui sont assez similaires à ceux des athlètes valides. Oscar Pistorius est ainsi le premier athlète handisport à concourir dans des championnats du monde pour les valides, ce qui n'est pas sans provoquer de nombreuses polémiques. Oscar Pistorius se fait remarquer du monde entier lorsqu'il devient le premier médaillé handisport dans un championnat valide, en 2011 à Daegu, dans le relais 4x400m. Le 4 juillet 2012, Oscar Pistorius réalise une nouvelle performance, à savoir se qualifier pour les Jeux Olympiques de Londres 2012. Oscar Pistorius est surnommé "The Blade Runner", traduire "le coureur aux lames", il se décrit même comme "La chose la plus rapide sans jambes". Oscar Pistorius court ainsi avec deux prothèses en carbone spécialement conçues pour la compétition handisport. Mais l'année 2013 commence mal pour le sportif. En effet, Oscar Pistorius est inculpé le 15 février pour le meurtre de sa petite amie, la mannequin Reeva Steenkamp. La veille, Oscar Pistorius aurait tiré quatre coups de feu dans le corps de la jeune top modèle. Cette dernière serait venue faire une surprise au sportif. Oscar Pistorius aurait expliqué à la police qu'il pensait que c'était une personne qui entrait par effraction chez lui. Ces explications n'auraient pas convaincu la police et le sportif aurait été transféré le 16 février devant un juge. Cette affaire a mis en lumière le côté sombre du grand sportif. Paranoiaque, il était armé jusqu'aux dents. Le procès débute en mars 2014 et Oscar Pistorius maintient qu'il s'agissait d'un accident, et qu'il n'a pas voulu délibérément tuer sa femme. L'accusé a de nouveau était entendu lundi 30 juin et selon son rapport psychologique, le sportif souffre d'un trouble de l'anxiété et de la perception du danger. Ce qui expliquerait sa paranoïa et son besoin d'être toujours armé. Oscar Pistorius n'est cependant toujours pas tiré d'affaire et le procès continue, plus d'un an après les faits.