Biographie d'Omar Sharif

Michel Demitri Chalhoub, plus connu sous le nom d’Omar Sharif, est un acteur égyptien né le 10 avril 1932 à Alexandrie. Élevé au sein d’une famille bourgeoise d'origine libanaise, Omar Sharif se découvre très tôt une passion pour le théâtre. Dès l’âge de treize ans, Omar Sharif se fixe un objectif : devenir acteur. Avant cela, il étudie les mathématiques et la physique, matières dont il sera diplômé à l’Université du Caire. Parallèlement Omar Sharif étudie de nombreuses langues : le français, l’arabe, l’anglais mais aussi l’italien et le grec. Après son diplôme, Omar Sharif travaille cinq années au sein de l’entreprise de bois précieux de son père. Lassé d’effectuer un travail qui ne le comble pas entièrement, Omar Sharif décide de revenir à son premier amour : le théâtre. Omar Sharif part étudier à la prestigieuse Royal Academy of Dramatic Art de Londres. En 1954, Omar Sherif est de retour en Egypte et tout s’accélère très vite. Il est découvert par Youssef Chahine, un cinéaste égyptien reconnu mondialement, qui le fait débuter dans le film "Le démon du désert". C’est à l’occasion de ce premier grand rôle que Michel Demitri Chalhoun adopte le nom de Omar Sharif. Deux ans plus tard, toujours sous la direction de Youseff Chahine, Omar Sharif tient le rôle phare dans le film "Les eaux noires". Le film est présenté au Festival de Cannes et la prestation d’Omar Sharif saluée par les critiques occidentales. Les cinéastes français lui accordent, néanmoins, peu de crédit. En 1956, Omar Sharif tient un second rôle dans le film "La châtelaine du Liban", dirigé par Jean-Claude Pascal et en 1958 il est la tête d’affiche du film Goha de Jacques Baratier. En 1962, Omar Sharif est au sommet de son art. Omar Sharif joue le rôle du prince Ali Ibn Kharish dans "Lawrence d’Arabie" de David Lean. C’est là sa première participation à une grande production occidentale. Sa performance est remarquable et la critique est unanime. Omar Sharif remporte le Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle en 1963 et se voit nominé pour l’Oscar du meilleur second rôle, également en 1963. La carrière internationale d’Omar Sharif est lancée : il s’installe à Hollywood et signe un contrat de sept ans avec Columbia. En 1965, Omar Sharif connait un nouveau succès mondial. Son rôle dans "Docteur Jivago", toujours sous la houlette de David Lean, lui vaut le Golden Globe du meilleur acteur. S’en suit une participation à plus de 60 films américains et français. Il côtoie les plus grands : Anthony Quinn, Henri Verneuil ou encore Jean-Paul Belmondo. En 2003, Omar Sharif reçoit le César du meilleur acteur dans le film "Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran". Depuis, Omar Sharif se contente d’assurer des doublages de voix dans des films français ou italien. Outre sa carrière artistique, Omar Sharif est également l’un des joueurs de bridge les plus célèbres du monde. Autre passion d’Omar Sharif, les courses hippiques: il a d'ailleurs assuré la présentation du Tiercé Magazine sur TF1 pendant de nombreuses années. Atteint de la maladie d'Alzheimer, Omar Sharif meurt le 10 juillet 2015, au Caire, des suites d'une crise cardiaque, à l'âge de 83 ans.