Le 29 septembre, la très attendue comédie musicale Les 3 Mousquetaires a pris ses quartiers au Dôme de Paris (Palais des Sports) et on y était. On a vraiment aimé ce spectacle moderne et original qui réunit Olivier Dion, Damien Sargue, Victoria, Emji et bien d'autres talents, et on vous dit pourquoi.

Un show moderne

Si Les Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas est paru en 1844, le roman de cape et d'épée est un fait un récit moderne qui réunit action, passion et beaux garçons. Les ingrédients parfaits pour proposer un spectacle familial et ultra moderne. D'abord les costumes sont soignés avec des design modernes, du cuir et un côté très streetwear pour les danseurs. Danseurs qui nous offrent des chorégraphies de folie avec du hip hop, du breakdance, du moderne jazz, de la danse contemporaine et même du pole dance. Sans compter des danseurs suspendus, des contorsionnistes et on en passe.

Les thèmes évoqués sont universels : l'amitié, la bravoure et l'amour avec la belle histoire de la reine incarnée par Victoria et le Duc de Buckingham interprété par Golan. Olivier Dion qui joue d'Artagnan fait craquer Constance, la lingère de la reine incarnée par Megan Lanquar. Subtilement, le spectacle Les 3 Mousquetaires se veut très actuel puisqu'il parle aussi de guerre de religion, de tolérance et de vivre ensemble. Le choix des costumes des gardes du roi dirigés par le Cardinal Richelieu n'est pas anodin. Ils portent des uniformes qui font penser à ceux des agents de la BRI (Brigade de recherche et d'intervention) avec un gilet pare-balles, une cagoule, des matraques et des genouillères.

Les chansons s'enchaînent rapidement, il n'y a pas de temps mort, on ne s'ennuie pas pendant ce show d'un peu plus de 2 heures.

Des cascades et des combats à l'épée

On voit qu'Olivier Dion et ses acolytes ont travaillé sans relâche pour proposer un travail de qualité. Les batailles à l'épée sont crédibles et bien chorégraphiées et on a droit à de belles cascades. Brahim Zaibat, chorégraphe et danseur, fait de belles pirouettes tout en jouant de l'épée par exemple. Olivier Dion, lui, impressionne lors d'un combat où il réalise une incroyable prise dans les airs où il agrippe un garde par le cou avec ses cuisses avant de le renverser comme une marionnette. Il a fallu des semaines et des semaines d'entraînement pour arriver à ce résultat.

Les figurants ne sont pas en reste et impressionnent avec des chutes, des bagarres, des danses survoltées qui laissent sans voix, toujours à un rythme effréné.

Des chansons en forme de tubes

Le point fort des 3 Mousquetaires, en plus de la mise en scène (de René Richard Cyr et Dominic ChampagneO) et de la chorégraphie (signée Yaman Okur), c'est bien sûr la chanson. L'album sorti plusieurs mois avant le spectacle et réédité le 30 septembre dernier contient de nombreux tubes comme Je t'aime c'est tout, De mes propres ailes ou Un jour. Mais en dehors de ces 3 singles, toutes les chansons du spectacle sont de qualité. On salue d'ailleurs Victoria, alias la reine Anne d'Autriche, qui fait le show à elle seule avec son incroyable voix. Elle est impressionnante sur son titre Face à Face ou le final Par Amour. On chante, on tape des mains et on danse quand la scène se transforme en discothèque avec le titre très disco On My Mind interprété par Golan Yosef.

En clair, Les 3 Mousquetaires est un spectacle familial, innovant, divertissant et superbement bien fait, que l'on vous conseille. Il se joue depuis le 29 septembre au Palais des Sports avant une tournée en province à partir du 4 février 2017. Les tarifs des billets vont de 39 à 89 € pour le carré or.