Biographie de Muriel Robin

Muriel Robin est née le 2 août 1955, à Montbrison, dans la Loire. C’est une humoriste et actrice française. Muriel Robin aime faire rire et rêve de devenir chanteuse très jeune. En 1977, elle va à Paris pour des cours d'art dramatique au cours Florent et prépare le concours d'entrée au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris. Muriel Robin est reçue première et suit l'enseignement de ses maîtres pendant 3 ans, notamment de l'acteur Michel Bouquet, dont elle sort lauréate. En 1981, elle partage la vie de troupe à Paris : comédie, comptabilité, régie, etc. Elle y rencontre notamment Elie Semoun et Annie Grégorio. En 1983, l'humoriste et comédienne participe avec Annie Grégorio au "Petit Théâtre de Bouvard". Muriel Robin décroche ensuite un rôle dans la pièce de Philippe Bouvard, "Double Foyer". Muriel Robin joue ensuite dans la pièce coécrite avec Didier Bénureau, "Maman ou Donne-moi ton linge, je fais une machine", en 1986. C'est dans le cadre de l'émission "La Classe", diffusée sur France 3, qu'elle se fait connaître du grand public, à la fin des années 1980. En 1988, Muriel Robin rencontre Pierre Palmade, un homme qui va beaucoup compter dans sa carrière. Ils deviennent rapidement grands amis et créent ensemble, la même année, son premier one-woman-show, "Les majorettes se cachent pour mourir". Ce spectacle est un vrai succès et propulse Muriel Robin dans les médias. Vient ensuite "Un point, c'est tout" en 1989 au Splendid. Entre 1990 et 1991, Muriel Robin joue dans "Tout m'énerve à l'Olympia", puis dans "Feu la mère de Madame" et "On purge Bébé" en 1994, avec Pierre Richard. En 1995, Muriel Robin anime à la radio, sur Europe 1, l'émission "Robin Déboise" avec Philippe Massé.

En 1996, la comédienne joue dans "Tout Robin" au Casino de Paris, une sélection de sketches anciens. En 1997, elle obtient son premier rôle au cinéma dans "Les Couloirs du temps : Les Visiteurs 2" de Jean-Marie Poiré. La même année, elle écrit et met en scène, avec Pierre Palmade, le spectacle "Ils s'aiment", joué par Pierre Palmade et Michèle Laroque, qui obtient un vif succès public. Muriel Robin coécrit et met en scène la suite, "Ils se sont aimés".En 1998, elle réalise la mise en scène du spectacle d'Elie Semoun, "Elie et Semoun". Entre 1998 et 1999, la comédienne fait la tournée de "Toute seule comme une grande". En 2000, Muriel Robin obtient son premier vrai grand rôle au cinéma dans "Marie-Line", de Mehdi Charef. Retour sur les planches en 2002, dans "La Griffe", mis en scène par Annick Blancheteau. Muriel Robin crée un spectacle d'un genre nouveau (sketches, music-hall), "Au secours", fin 2004 dont elle fait la tournée en 2005. Entre-temps, la comédienne est à l'affiche du film réalisé par Coline Serreau, "Saint Jacques… La Mecque". En 2006, Muriel crée l'événement télévisuel "Marie Besnard l’empoisonneuse", réalisé par Christian Faure. Ce rôle lui vaut le Emmy Award de la meilleure performance d'actrice la même année. Entre 1992 et 2007, elle participe activement chaque année aux concerts des Enfoirés, diffusés sur TF1, donnés pour Les Restos du cœur, créés par Coluche et dont elle a été la marraine jusqu'en 2007. Mais elle quitte la troupe à cause de problèmes personnels, notamment liés à la mort de sa mère. En 2013, la comédienne et humoriste revient avec un nouveau spectacle intitulé "Muriel Robin revient... Tsoin Tsoin". Ce spectacle est un triomphe et se prolonge jusqu'en 2014.