Le rapport est morbide. Le site Radar Online a publié mardi 22 juin 2016 un rapport de police datant de 2003. A l'époque, une perquisition avait été menée au domicile de Michael Jackson, décédé en 2009, dans le cadre d'accusations d'agression sexuelle. Le roi de la pop avait été, rappelons le, acquitté en 2005.

Dans ce rapport de 61 pages, nous découvrons la multitude de documents, photos et vidéos retrouvées. Radar Online explique qu'il est question de "photos et vidéos dégoûtantes d'hommes, femmes, garçons et filles dans des positions explicites, des médicaments pour traiter l'addiction au sexe et de multiples prescriptions de nombreux médecins". Selon un détective privé cité par Radar Online, Michael Jackson détenait même des photos de ses neveux faisant partie du groupe 3T en caleçon

Des enfants torturés

Une source proche de l'enquête a également confié à Radar Online : "Les documents présentent Michael Jackson comme un manipulateur, un prédateur sexuel et drogué dingue qui utilisait le sang, le gore, les images sexuellement explicites de sacrifices d'animaux et des actes sexuels pervers d'adultes pour soumettre des enfants à sa volonté". La source ne s'arrête pas là et ajoute : "Il avait aussi des images dégoûtantes et franchement choquantes de torture d'enfants [...] et de sadomasochisme." Une source familière du dossier se souvient "il y a une photo particulièrement dérangeante d'un enfant tenant ce qui semble être une oie décédée, battue à mort"

La famille Jackson réagit

Le neveu de Michael Jackson, Taj Jackson, a immédiatement réagi sur Twitter, en tweetant : "Non seulement il n’y a rien de vrai dans cette histoire, mais j’en ai vraiment marre de cette merde. Trouvez-vous une vie et laissez-nous vivre la nôtre". Ambiance.