Samantha n'est pas prête de lâcher le morceau et met les bouchées doubles : l'ex d'Anthony Martial a choisi d'accorder une interview confession au Sun le 13 août. La jeune femme de 23 ans a expliqué les raisons de sa rupture, pointant du doigt le transfert du joueur à Manchester ou... Mélanie Da Cruz. Rappelons que Samantha a rencontré le footballeur français alors qu'il avait 17 ans. Un an plus tard, elle tombait enceinte de leur fille, Peyton. Aujourd'hui, le couple est séparé et se déchire sur les réseaux sociaux.

Samantha balance tout en interview

En interview, Samantha ne mâche pas ses mots : "Manchester United a ruiné ma vie". Elle explique qu'Outre-Manche, les footballeurs sont traités comme des rois. Les joueurs perdent pied, ne respectent plus les filles et se croient tout permis. Revenant sur les débuts d'Anthony Martial à Monaco elle commente : "Il n'avait jamais regardé une fille avant que nous déménagions et je n'ai jamais douté de lui une seule fois, donc le fait qu'il m'ait trompée m'a bouleversée". Selon Samatha, des dizaines de jeunes filles lui couraient après et le harcelaient sur les réseaux sociaux. Un soudain succès qui est monté à la tête du footballeur ? "Anthony a complètement changé, passant du modeste, timide et aimant jeune homme que j'ai rencontré à Monaco et j'ai l'intime conviction que si nous étions restés là-bas nous serions toujours ensemble".

Mélanie VS Samantha

Samantha raconte qu'elle a découvert des appels échangés au milieu de la nuit entre Anthony et Mélanie, candidate de Secret Story et des Anges. Peu de temps après, Martial bloquait son numéro avant de lui annoncer qu'il préférait rompre, lui reprochant de ne pas aimer sortir et d'être une "grand-mère". Elle a donc appelé Mélanie qui lui aurait dit, d'emblée, qu'il ne s'agissait pas simplement de sexe avec Anthony. Samantha l'aurait suppliée de ne pas lui piquer son boyfriend, en vain. Sur Twitter, Mélanie a publié une série de tweets qui viseraient Samantha selon les Twittos le 14 août. Elle se demande : "Le teint jaune ça existe à part en Chine ?!" avant d'ajouter "La patience est une vertue" ou "Je ne suis pas là pour amuser la galerie c'est la galerie qui m'amuse". La guerre n'est visiblement pas finie...