Stars d’Hollywood, légendes du sport, cinéastes, auteurs, politiciens : Marilyn a captivé une foule d’hommes et nourri pendant toute sa carrière les tabloïds internationaux. Son pouvoir de séduction, allié à une si touchante candeur et une profonde mélancolie, faisait d’elle un objet de fascination. Le drame de Marilyn fut de n’avoir jamais réussi à trouver ce qui lui avait toujours manqué si cruellement : le regard aimant d’un père, la sécurité d’un foyer… mais aussi la joie de devenir mère à son tour. Le portrait des hommes de sa vie offre un éclairage touchant sur l’existence de l’actrice. De James Dougherty à John Fitzgerald Kennedy, voici l’histoire des amours de Marilyn.

James Dougherty

Le 19 juin 1942, la toute jeune Norma Jean Baker épouse James Dougherty, le fils de ses voisins, âgé de 20 ans. Norma Jean en a 16, et voit dans cette union avec ce gamin souriant le moyen idéal d’échapper à l’enfer des orphelinats et des foyers d’accueil. Leur mariage durera à peine quelques mois.

1/6Joe DiMaggio
Marilyn Monroe et Joe DiMaggio
Photoshot/ABACA

1954. Norma est devenue Marilyn, et c’est une star d’Hollywood en pleine ascension. Joe Di Maggio, le légendaire joueur de baseball des Yankees de New York, ne connaît pas grand-chose au cinéma mais tombe follement amoureux de cette blonde évanescente. Le mariage est célébré en janvier, et s’achèvera en octobre, sur le constat déprimant d’un vaste malentendu. Joe n’était pas prêt à supporter les assauts des journalistes et les prestations, parfois sulfureuses, de sa vedette d’épouse. Le tournage de Sept ans de réflexion, et la célèbre vision d’une robe soulevée par le souffle d’une bouche d’aération, mettra une fin définitive à l’idylle. Pourtant, même après leur divorce, Joe Di Maggio restera l’allié indéfectible de l’actrice, la soutenant à chaque sortie d’hôpital. Peu d’hommes lui auront été aussi fidèles.

2/6Elia Kazan
Tennessee Williams et Elia Kazan
Photoshot/ABACA

En 2014, le site Hollywood Reporter dévoile au public la teneur d’une lettre rédigée par le grand cinéaste à sa femme, Molly Day Thacher, en 1955. Il y admet ouvertement avoir vécu quelques années plus tôt une liaison amoureuse avec Marilyn Monroe, dont il deviendra le mentor, et qu’il présentera à son ami Tennessee Williams (à gauche sur la photo). ‘’Il était impossible de ne pas se sentir ému à son contact, raconte-t-il au sujet de l’actrice. Elle était talentueuse, drôle, vulnérable, terriblement sans défense, sans espoir mais pas sans valeur. Elle n’était pas menteuse, pas vicieuse, pas méchante, et son passé d’orpheline était épouvantable à entendre. Elle était comme toutes les héroïnes de Charlie Chaplin, réunies en une seule.’’

3/6Arthur Miller
Arthur Miller et Marilyn Monroe
PA Photos/ABACA

En 1956, Marilyn Monroe fait un choix encore plus inattendu : elle épouse Arthur Miller, célèbre écrivain, scénariste et dramaturge, connu pour avoir tenu tête au Maccarthysme en refusant de livrer les noms de ses camarades d’écriture. Leur mariage est rythmé par les soirées mondaines du tout-hollywood, les tournages (Certains l’aiment chaudLes Désaxés), et les montagnes russes émotionnelles de Marilyn. Arthur Miller affronte la tempête en se noyant dans le travail. Leur mariage ne résistera que 5 ans à cette cadence épuisante.

4/6Clark Gable
Clark Gable et Marilyn Monroe
Hollywood Archive/Photoshot/ABACA

Ecrit par Arthur Miller, réalisé par l’immense John Huston, Les Désaxés est considéré comme le dernier grand western de l’âge d’or d’Hollywood. Il réunit à l’écran 3 monuments du cinéma : Marilyn Monroe, Clark Gable et Montgomery Clift. Et pourtant, le film est un désastre : tourné en 3 mois au lieu de 6 semaines, le film coûte une fortune à ses producteurs, d’autant plus qu’il s'avère être un véritable échec commercial au moment de sa sortie en salles, en 1961. Le couple Miller-Monroe se déchire. Clark Gable mourra quelques jours après la fin du tournage, Marilyn, 2 ans après. Reste de cette épopée chaotique un film extraordinaire, et l’histoire émouvante d’une amitié : Marilyn découvre un père en Clark Gable, et leur relation devient très vite fusionnelle. Clark Gable s’inquiète pour l’actrice avec une compassion toute paternelle. Marilyn s’émeut des failles de l’acteur, son penchant pour l’alcool, ses problèmes cardiaques. Ensemble, ils discuteront des heures entre chaque prises, Gable faisant à Monroe le récit de toute une vie vouée au 7e art.

5/6Yves Montand
Marilyn Monroe et Yves Montand
LFI/Photoshot/ABACA

En 1960, Yves Montand et Marilyn Monroe partagent l’affiche du Milliardaire. Dans les semaines qui précèdent le tournage, ils se retrouvent seuls à répéter leurs scènes. Simone Signoret, qui vient de gagner l’Oscar de la meilleure actrice, s’est envolée pour Rome, tandis qu’Arthur Miller voyage en Irlande pour y rencontrer John Hudson et parler du tournage des Désaxés. Une rumeur naît alors, et se répand comme une traînée de poudre. Yves Montand et Marilyn Monroe entretiendraient une liaison ! Leur idylle, racontée par l’acteur français dans ses mémoires, ne durera pourtant que le temps d’un tournage. Montand raconte que l’actrice ne désirait qu’une chose : voir leur aventure se prolonger. Il n’envisage pourtant pas une seconde de quitter Simone Signoret. Ils se diront adieu à New York, avant que l’acteur ne parte retrouver son épouse à Paris : Les Montand ont survécu à l'ouragan Marilyn, annonce Paris-Match après son retour.

6/6John Fitzgerald Kennedy
John F. Kennedy
Startraks/ABACA

Histoire ou légende ? On raconte que JFK a fait la rencontre de Marilyn dès 1953, alors qu’il n’était encore que sénateur. Mais en 1962, lorsque Marilyn Monroe fait son entrée au gala new-yorkais organisé pour le 45e anniversaire du président, il devient impossible de nier l’évidence. La star est moulée dans une robe absolument affolante et susurre un ‘’Happy Birthday, Mister President’’ à faire damner tous les anges du paradis. Leur histoire prendra cependant la forme d’un véritable secret d’Etat, entraînant dans ce dangereux manège les services secrets américains, le FBI, et, comme toujours, la presse. Marilyn Monroe décède le 5 août 1962, dans des circonstances qui restent encore à ce jour plutôt mystérieuses. D’aucuns affirmeraient que l’actrice aurait signé son arrêt de mort en échangeant des confidences sur l’oreiller avec le chef de la plus grande puissance mondiale.

Les avis des internautes