Une chaleur omniprésente, un taux d'humidité frôlant les 100 %, un milieu inhospitalier, peuplé de petites bêtes pas toujours bienveillantes… Hier soir 6 février sur M6, M Pokora a fait l'expérience de la vie sauvage, et n'en est pas revenu tout-à-fait intact. Entre épuisement et attaques de sangsues, découvrez ces 5 moments où notre cœur s'est vraiment emballé pour M Pokora. Et cette fois, ça n'avait rien à voir avec le show-biz !

Vampires dans le ruisseau

L'aventure débute mal pour le pauvre Matt. Quelques heures à peine après avoir été parachuté au cœur de ce coin perdu du Sri Lanka, Mike Horn et son protégé traversent un ruisseau, à gué. Derrière notre poste, on reste zen : que pourrait-il bien arriver au chanteur dans 50 cm d'eau ? Sauf qu'en sortant du cours d'eau, M Pokora a les jambes littéralement couvertes de sang… et de sangsues. Mike Horn bondit : "Vite, vite, vite, il ne faut pas les laisser !" Matt s'est aventuré sans le savoir dans une eau stagnante, véritable nid pour ces charmantes bébêtes. Certains hôpitaux les utilisent pour soigner les patients. Nous, on passe notre tour, merci bien !

100 % d'humidité, ou l'enfer sur terre

A 1ère vue, le programme de l'excursion paraît plutôt tranquille : 50 km parcourus pendant 5 jours, c'est finalement beaucoup moins que la randonnée de l'extrême que s'était imposée Michaël Youn dans le désert namibien (150 km). Exact, sauf que le taux d'humidité et la chaleur donne la sensation de faire une randonnée dans un sauna géant, de quoi épuiser très vite toute son énergie. Au bout de seulement 3 h de marche, l'artiste cherche déjà un 2nd souffle hypothétique. Au terme du 1er jour, M Pokora, pourtant très en forme physiquement, est prêt à tout abandonner.

Le coaching made in Mike Horn

Pas question de baisser les bras, cependant. Pour Mike Horn, il est temps de remettre les pendules à l'heure. L'expert en survie prend Matt entre 4 yeux et lui assène : "Arrête de pleurer à chaque pas, accroche-toi, dans la vie tu n'as pas toujours 30 personnes pour te servir." Histoire de montrer à la star que, toute musclée qu'elle est, son existence à la ville est des plus confortables et privilégiées. Confronté à ses faiblesses d'une manière inédite, Matt choisit de se reprendre, arrête de se lamenter et se met en mode survie.

-5 kilos en 5 jours

Pour Matt, l'heure est venue de découvrir les réalités de la vie en milieu hostile : on mange ce qu'on trouve, quand on le trouve, quitte à faire griller de la vipère au barbecue. Le chanteur apprend à apprivoiser sa faim, repousse ses limites… et fond à vue d'œil. "Nous avons mangé l'équivalent d'un repas en cinq jours", a-t-il expliqué à nos confrères de L'Express.

Le grand saut

A la fin de l'aventure, les 2 hommes atteignent une imposante cascade rocheuse, et Mike Horn propose à Matt un petit plongeon. "Petit" est un euphémisme : de l'aplomb rocheux jusqu'à la rivière, il y a la bagatelle de 19 mètres. M Pokora hésite : la dernière fois qu'il s'est payé ce genre de plongeon, il s'est mal reçu dans l'eau, et sa chute n'avait été que de 8 mètres… Sautera, sautera pas ? Finalement, le chanteur s'élance, et atterrit dans l'eau sans dommage. Et sans sangsue, ce qui constitue déjà une sacrée victoire !