Twitter serait-il la nouvelle source de référence pour certains journalistes ? Si l'on en croit Laurent Ruquier, c'est le cas, et il n'y a pas de quoi s'en réjouir. Alors qu'il débutait une interview avec notre confrère de Paris Match, donnée en compagnie de Vanessa Burggraf, sa nouvelle chroniqueuse, et Yann Moix, le présentateur et producteur s'est lancé dans un véritable réquisitoire contre la "fachosphère" de Twitter… et les journalistes qui s'appuient sur les déclarations des Twittos.

"Ne vous basez pas sur 3 tweets de connards, s'il vous plaît"

Il y a des interviews qui démarrent bien, et il y a les autres. La rencontre de notre confrère de Paris Match Benjamin Locoge avec Laurent Ruquier, Vanessa Burggraf et Yann Moix faisait définitivement partie de la 2nde catégorie. Le journaliste n'aurait pas pu moins bien choisir sa 1ère question, qui concernait les critiques négatives des twittos sur la nouvelle saison d'ONPC : "Je vous interromps tout de suite ! Vous n'allez pas faire partie des cons qui reprennent Twitter, cette fachosphère. C'est tellement débile (...) Dites ce que vous pensez, ne vous basez pas sur trois Tweets de connards, s'il vous plaît !" Et l'animateur d'enfoncer le clou en affirmant que l'interview "démarre mal". Apparemment, ce ne sont pas les mauvaises critiques qui mettent en rage Laurent Ruquier, mais plutôt la façon dont certains journalistes se "cacheraient" derrière les déclarations de Twitter, sans valeur à ses yeux.

Lire aussi

Burggraf et Moix au diapason

Les commentaires les plus acides vus sur les réseaux sociaux faisaient surtout référence à la prestation de Vanessa Burggraf, qui remplace Léa Salamé pour cette nouvelle saison d'On N'est Pas Couché. Pour la chroniqueuse, pas question non plus d'accorder trop d'importance aux déclarations des téléspectateurs sur les réseaux sociaux : "J'ai vu quelques tweets que j'ai trou­vés affligeants, mais je suis déjà dans l'émis­sion d'après (…) Si je commence à me demander ce que pense Mme Michu, il vaut mieux que j’arrête tout de suite, ce qui n'est pas dans mes projets." La chroniqueuse a gagné toute la confiance de Laurent Ruquier, comme ce dernier l'affirmait encore dans C à Vous sur France 5 : "Je trouve que Vanessa Burggraf, pour une première, a vraiment été parfaite, excellente, incisive, mordante, comme je le souhaitais." Quant à Yann Moix, il a déclaré au journaliste de Paris Match ne pas aller sur Twitter, un "dépotoirqui "pue l'extrême-droite et pue la merde". Ça a le mérite d'être clair, à défaut d'être nuancé.