Hier, mardi 24 mai, a eu lieu la première Garden Party de la saison à Buckingham Palace, la résidence principale de la reine Elizabeth II. Staragora vous donne les infos made in London à retenir de cette journée particulière. 

Il y avait du monde 

Et quand on dit du monde, on pèse ses mots. Ce ne sont pas moins de 8000 invités (contre 5000 à l'Elysée... ) qui ont pris part à la Garden Party. La reine, hôte de la fête, avait convié sa famille, bien évidemment, mais aussi de nombreux fonctionnaires. Un geste symbolique pour les remercier des services rendus à la communauté et l'occasion pour eux de visiter les sublimes jardins, habituellement fermés au public. 
Kate Middleton, l'épouse du Prince William, avait pris soin d'inviter l'équipe médicale de l'hôpital St Mary, où elle a donné naissance à George en 2013 et à Charlotte en 2015

Des VIP sous une tente  

Après avoir salué les invités, la famille royale, composée de la reine, de William et Kate, de la princesse Beatrice d'York et sa sœur la princesse Eugenie, ainsi que du duc d’Édimbourg, s'est installée sous une tente pour déguster un "tea time" royal... Forcément ! Aucune trace cependant du prince Charles, pourtant héritier direct de la couronne, absent pour cause de visite officielle en Irlande du Nord.

Buffet gargantuesque

Forcément pour nourrir tout ce monde il fallait les réserves adéquates : 27 000 tasses de thé, 20 000 sandwiches et autant de petits gâteaux. De quoi nous mettre l'eau à la bouche et nous faire prendre illico un billet pour le prochain Eurostar ! 

La mode au rendez-vous 

Alors que la reine portait un ensemble turquoise du stylisye britannique Stewart Parvin, la duchesse de Cambridge avait recyclé, comme souvent, la robe Alexander McQueen qu'elle portait pour le baptême de son fils George. William, quant à lui, avait sorti le grand jeu en arborant un frac et un haut-de-forme... De quoi ajouter encore quelques centimètres à son mètre quatre-vingt-onze !
Impossible cependant pour les invités de repartir avec un selfie en souvenir, les téléphones devaient être désactivés une fois les grilles franchies !