A force de plaquer ses fans à chaque concert ou presque, Kanye West va finir seul au monde. C'est ce qu'on pourrait craindre en entendant la colère de son public de Sacramento, contraint de subir un nouveau caprice du mari de Kim Kardashian. "Ça ne va pas vraiment changer ce que je pense de sa musique, mais je ne paierai plus jamais pour un concert de Kanye. Je n'irais même pas si c'était gratuit", s'insurge Matt Rueling auprès du Sacramento Bee à la sortie de ce micro-concert auquel il a assisté. A 250 dollars la place, les admirateurs de Kanye West attendaient un peu plus qu'une demi-heure de concert, suivie d'une leçon de morale sur les raisons de soutenir Donald Trump et d'un speech revanchard sur ses embrouilles avec Beyoncé et Jay Z. Quant aux fans irréductibles (s'il en reste), ils n'ont pas fini de souffrir !

Kanye West part en sucette et arnaque ses fans

Deux chansons. C'est tout ce que Kanye West aura daigné offrir à son public californien. 13 000 fans étaient attendus le 19 novembre dernier au Golden 1 Center de Sacramento. Un public prêt à débourser plusieurs centaines de dollars pour assister au grand show de Kanye. A la place, ils ont tout juste pu apprécier 2 titres (Famous et Father Stretch My Hands), le reste de la demi-heure généreusement concédée par Kanye ayant été occupée par un speech quasi-délirant (au sens psychiatrique du terme) sur ses opinions politiques ("Si vos vieux culs continuent à suivre de vieux modèles, alors vous serez des Hillary Clinton") et surtout, sur sa querelle avec Beyoncé et Jay Z.

Pour rappel, Kanye West ne pardonne pas à Beyoncé d'avoir refusé de participer aux MTV Video Music Awards 2016 à moins que son clip Formation ne batte ceux de Kanye West et de Drake à la course à la récompense. Visiblement parti très loin, le mari de Kim Kardashian a également supplié Jay Z de l'appeler : "Jay Z, je sais que tu as des tueurs. S'il-te-plaît ne me les envoie pas. Appelle-moi. Parle-moi comme un homme !". Kanye s'est également payé une envolée lyrique sur les réseaux sociaux et les médias ("Facebook vous a menti !") et sur la nécessité de ne pas chercher à avoir l'air cool et à gagner à tout prix. Bref, ça va de mieux en mieux.

Un concert annulé à Los Angeles

Au bout de 30 minutes, Kanye West s'est finalement rué hors de scène, laissant ses fans interdits sous les lumières de la salle rallumées. Dans le public, on a pu entendre des cris d'indignation : "F**k Kanye !", en réponse aux exhortations du rappeur parano et mégalo ("F**k being cool !", "On s'en f**t d'être cool !"). Et West semble ne pas avoir fini de péter les plombs : ce 21 novembre, quelques heures seulement après son concert prévu dans la soirée à Los Angeles, le rappeur a de nouveau annulé son show, sans donner d'explications. Ce concert était censé offrir un rattrapage à tous ses fans de Los Angeles qui avaient vécu les mêmes déboires que le public de Sacramento. D'après les informations du site TMZ, la star aurait besoin de faire face à certains problèmes personnels. Il ne croit pas si bien dire !