Kanye West démontre ses multiples talents artistiques depuis quelques années. En plus de la chanson et de la production de nouveaux artistes, Kanye West s'est lancé dans la mode avec un certain succès. Le 7 septembre à New York, il présentait la saison 4 de sa ligne de vêtements Yeezy, mais tout ne s'est pas déroulé comme prévu. 
 

Un gros retard

Le défilé de la nouvelle collection de Kanye West a eu lieu dans Big Apple, et forcément, le mari de Kim Kardashian voulait un endroit atypique pour présenter ses nouvelles créations. C'est sur la pointe de Roosevelt Island, une île sur l'East River, située entre Manhattan et Queens, que Kanye West avait donné rendez-vous à la presse et à des invités célèbres comme Anna Wintour, Pharrell Williams, son épouse Kim Kardashian, of course, ainsi que ses soeurs Kendall et Kylie Jenner. Le décor était sobre, une pelouse en forme de triangle et un ancien hôpital désaffecté en toile de fond.
 
L'idée semblait bonne, mais côté organisation, peut mieux faire. Mannequins et invités ont attendu sous un soleil de plomb que le show veuille bien commencer. Assis ou débouts, les mannequins ont pris cher, le temps d'accomplir leur mission. Après plus d'1h30 d'attente, Kanye West a fait son apparition, tout de noir vêtu, pour lancer les hostilités. Si le public a eu l'air d'apprécier le spectacle, les mannequins, eux, n'étaient pas au bout de leur peine.
 

Des talons casse-gueule imaginés par le diabolique Kanye West

Le rappeur a une imagination débordante et a donc créé des chaussures hors norme. Des bottes, escarpins et low boots aux talons biscornus, qui sont tout simplement impossible apporter. On ne compte pas les mannequins qui ont trébuché, boité, marché en canard en risquant de tomber au moindre faux pas. 

D'autres comme Amina Blue, le mannequin blond qui fait tourner la tête de Tyga dans le clip 1 of 1, ont tout simplement décidé de retirer les chaussures et de défiler pieds nus, plutôt que d'y laisser une cheville, ou une dent. La jeune femme d'origine allemande et pakistanaise savait pourtant à quoi s'attendre puisqu'elle a défilé pour la collection Yeezy Season 3 de Kanye West.

 Au cours de ce défilé de tous les dangers, on a aussi pu voir les cuissardes en plastique transparent qu'il a créées et que Kim Kardashian portait en exclusivité la veille du défilé.

Un choix de mannequins polémique 

Kanye West avait déclaré, quelques semaines avant le défilé, que les mannequins présents à son défilé seraient "uniquement métisses". Le 3 septembre, sur son compte Twitter, il a d'ailleurs posté une annonce pour le casting en demandant à des femmes "multiraciales" uniquement de se présenter à l'adresse indiquée. Cette annonce avait provoqué de vives réactions. Le créateur a finalement recruté des jeunes femmes noires, allant de peaux très claires à très foncées, métisses ou même asiatiques, tant qu'elles n'étaient pas uniquement caucasiennes. Le chanteur a notamment déclaré au magazine américain Vogue pour se justifier : "Je ne suis vraiment pas là pour faire de la controverse. Les 10.000 personnes qui se sont présentées n'avaient aucun problème avec l'annonce. Comment formulez-vous l'idée que vous voulez toutes les variations de peaux noires? Comment formulez-vous ça précisément ?"

Le bon point du défilé Yeezy Season 4

Le seul bon point de ce défilé chaotique, c'est que Kanye West a présenté des pièces soignées et sobres, que tout le monde peut porter. Au menu, des couleurs nude, beige, kaki, blanc, noir et des coupes épurées. Les pièces bodycon ont la part belle avec des robes ultra moulantes, des cropped tops, des cyclistes ou des combis. Des blousons à capuches, des bas de survêtements et des chaussures, notamment des bottes, complètent cette collection.

Pour le défilé, Kim Kardashian et ses soeurs Kylie et Kendall Jenner se sont également muées en égéries puisqu'elles portaient toutes des pièces de la collection.