Justin Bieber a été traité de "frimeur" par la PETA, et quand on découvre le look qu’il arborait lors d’une sortie à Los Angeles, on ne peut pas franchement contredire l’association de défense des animaux. Manifestement, l’interprète de What do you mean n’a ni pris soin de se regarder dans le miroir avant de sortir, ni de choisir des vêtements respectant la cause animale.

Le manteau de fourrure de Justin Bieber met la PETA en pétard

Justin Bieber ne semble pas franchement dans son assiette en ce moment. Après avoir frappé un fan en novembre, le chanteur est apparu lundi 19 décembre devant une boîte de nuit de Los Angeles, la mine fatiguée et le visage couvert de boutons. Mais c’est surtout sa tenue qui a provoqué la colère de la PETA. Outre des lunettes de vue passablement ringardes, Justin Bieber portait un immense manteau de fourrure, ce qui n’a pas échappé à l’association de défense des animaux, qui a vigoureusement condamné le jeune homme dans des propos publiés par le Daily Mail : "Il se comporte comme un frimeur puéril et égocentrique. Il semble incapable de voir à quel point ses choix vestimentaires causent des souffrances inutiles aux animaux." Justin Bieber ne semblait par ailleurs absolument pas gêné d’arborer un tel manteau, puisqu’il s’est exclamé "Oh oui !" lorsqu’un journaliste lui a demandé s’il s’agissait de vraie fourrure. Décidément, le Bieb’s n’a pas peur de provoquer la PETA… ou la fashion police.

Justin Bieber

©AKM-GSI/ABACA

Justin Bieber VS. PETA

Ce n’est pas la première fois que Justin Bieber se fait taper sur les doigts par la PETA. En mai dernier, l’association lui a reproché de s’être rendu coupable de mauvais traitements en empruntant un tigre au zoo de Bowmanville dans l’Ontario. Il avait également adopté un singe capucin, avant qu’il lui soit enlevé par les douanes allemandes en 2013. Cela ne l’avait pas empêché d’exprimer en interview son envie d’en adopter un deuxième…