Biographie de Jean-Jacques Goldman

Jean-Jacques Goldman est un auteur-compositeur-interprète français.

Enfance 

Jean-Jacques Goldman est issue d'une famille juive. Il est né dans le 19e arrondissement de Paris et est le 3e enfant d'une fratrie de quatre enfants. Il a un demi frère, Pierre Goldman, militant d'extrême gauche, assassiné en 1979 dans des circonstances troubles. 

Jean-Jacques Goldman est un enfant solitaire et timide. De 1958 à 1968, il se passionne pour la musique et prend des cours de piano, de violon et de guitare. Son baccalauréat en poche en 1969, il intègre l'école supérieure de commerce de Lille. Il en sort en 1973 et suit des études de sociologie à la faculté.

Carrière musicale jonchée de succès

Premières expériences en groupes

Jean-Jacques Goldman commence par jouer de l'orgue électrique au sein de la chorale de l'église de Montrouge avec les Red Mountain Gospellers. Il enregistre un premeir 45 tours en 1966 avec en bonus une reprise de Colours de Donovan. Peu à peu,Goldman prend en main tout l'aspect instrumental, et joue au sein de la formation de l'orgue, de l'harmonica et dela guitare. Au lycée, Jean-Jacques Goldman découvre le rock et Bob Dylan. Il fonde le groupe The Phalansters, mais celui-ci est dissout en 1971 quand Jean-Jacques Goldman part pour Lille. En 1974, il rejoint le groupe Taï Phong en tant que remplaçant du chanteur. Le combo sort un premier album avec le titre Sister Jane qui est un succès.En 1978, Goldman est remplacé par Michael Jones, puis le groupe se sépare en 1979.

Jean-Jacques Goldman en solo

Alors qu'il est encore dans Taï Phong, le chanteur commence à écrire des chansons en solo. Il sort en 1976 un premeir 45 tous avec les titres C’est pas grave papa et Tu m'as dit. L'année suivante, il sort en deuxième 45 tours avec les morceaux Les nuits de solitude et Jour bizarre. En 1978, il quitte Taï Phong et sort son troisième 45 tours avec les chansons Back To The City Again et Laëtitia.

Le succès commence avec son premier album solo, Il suffira d'un signe en 1981, avec le single éponyme, puis l'extrait Quelque chose de bizarre et enfin les titres Quand la musique est bonne, Comme toi, Au Bout de mes rêves ou encore Je ne vous parlerai pas d’elle qui servent de lancement au deuxième album en 1982 Quand la musique est bonne. L'album se vend à plus d'1 millions d'exemplaires. Il commence à organiser des tournées et collabore avec un musicien qu'il connaît bien : Michael Jones qui l'a remplacé dans Taï Phong. En 1984, son album Positif est propulsé par le tube Envole-moi. En 1985, il sort le disque Non homologué avec les tubes Je marche seul, Je te donne (un duo en français/anglais avec Michael Jones), qui se classe au Top 50 ou encore Pas toi et Délire Schizo Maniaco. L'album se vend à plus 1,3 millions d'exemplaires. Il commence à collaborer avec la choriste Carole Fredericks sur un titre comme Long is the Road (Américain). En 1986, il réalise l'album En public avec les singles Comme toi ou encore La Vie par procuration . En 1987, il sort le double album Entre gris clair et gris foncé avec les hits Elle a fait un bébé toute seule, Puisque tu pars, A quoi tu sers, Quelque Part, Filles Faciles ou la chanson d'amour et duo culte avec Sirima, Là-bas. L'album est un carton et se vend à plus de 2 millions d'exemplaires.  En 1990, il fonde le trio Fredericks Goldman Jones avec Michael Jones et Carole Fredericks et les musiciens sortent un premier album qui se vend à plus de 2 millions d'exemplaires puis l'album Rouge, avec les single Juste après ou Serre Moi, en 1993 qui se vend à 1,3 millions d'exemplaires.

En 1997, Goldman sort en 1997, l'album En passant avec des succès comme On ira, Nos Mains, Bonne idée, Sache que je, Quand tu danses, les Murailles, Pour que tu m'aimes encore, Le Rapt, Ne lui dis pas, A nos actes manqués

Compositeur pour les autres 

En 2001, Jean-Jacques Goldman sort l'album Chansons pour les pieds, avec les succès Ensemble, Vous revoir et Tournent les violons. Le disque se vend à 1,6 millions d'exemplaires. C'est à partir de ce moment qu'il se met petit à petit en retrait et commence à composer des chansons pour d'autres artistes : en 2004, il compose Le frère que j'ai choisi pour Michael Jones, La Chanteuse de bal de Liane Foly. En 2005, Goldman compose trois titres de Si on chantait plus fort de Patrick Fiori. En 2006, il compose pour Garou et notamment le titre Viens me chercher. En 2009, il compose à nouveau pour Michael Jones sur les chansons Comme un père et D'hôtel en hôtel.L'année suivante, il travaille une deuxième fois avec Patrick Fiori sur son album L'Instinct masculin. Il collabore la même année avec Grégore (La Promesse) ou Calogero (C'est dit, C'est d'ici que je vous écris).Il intervient sur la bande originale de Titeuf, le film avec Bénabar, Francis Cabrel et Alain Souchon sur le titre Les filles à quoi ça sert ? En 2012, il compose le premier single de Circus (groupe composé entre autres de Stanislas et Calogero), Sur un fil

Dans l'ennemble de sa carrière, Jean-Jacques Goldman a collaboré avec de nombreux artistes et (co)écrit et/ou (co)composéavec des artistes tels que Céline Dion (29 chansons qu'il a (co)signées), Johnny Hallyday (12 dont le duo avec Carmel, J'oublierai ton nom en 1987), Patricia Kaas (8), Florent Pagny (4), Khaled (4), Marc Lavoine (4), Garou (3), Christophe Willem (3) ou encore Gérald De Palmas, Zaz, Yannick Noah et ses acolyte des Enfoirés, Pascal Obispo et Maxime Le Forestier.  

Il a également composé la chanson Elle ne me voit pas en 1999, extrait de la bande originale du film Astérix et Obélix contre César avec Gérard Depardieu et Clavier, ou le générique d'ouverture de l'émission Taratata présentée par Nagui. 

Hommages

En 2012,des artistes tels que M.Pokora, Tal, (en duo sur Envole Moi) Shy'm, Leslie, Zaz, Corneille, Emmnuel Moire, Amel Bent ou encore Christophe Willem  ont rendu hommage à la légende de la chanson française que représente Jean-Jacques Goldman dans l'album de reprises Génération Goldman. Une compilation qui se vend à plus de 800 000 exemplaires. La même année, selon un sondage du journal Le Parisien, le chanteur est élu personnalité préférée des Français, une place qu'il occupe encore en janvier 2016 pour la sixième fois consécutive. La chanteuse Lorie et Pascal Obispo disent de lui qu'il est irremplaçable au sein des Enfoirés. 

Engagements

Depuis les années 80, Jean-Jacques Goldman est également réputé pour ses nombreux engagements humanitaires. Il participe au collectf pour les enfants d'Ethiopie aux côtés de Renaud et Daniel Balavoine, puis signe la chanson Dernier matin d'Asie en soutien des boat people. Il participe également à Sidaction, Solidarité Asie ou encore Solidarité inondation

Les Restos du Coeur et Les Enfoirés

Son engagement le plus célèbre et pour lequel il oeuvre toujours sont Les Restos du Coeur fondés par l'humoriste Coluche en 1986. Il est le premier à rejoindre le collectif d'artistes nommé Les Enfoirés et compose la célèbre chanson Les Restos du Coeur. En 1995, il lance les Vendanges du Coeur. De 1986 à 1992, il est le parrain de l'association, avant de passer la main à Muriel Robin. Avec Jean-Louis Aubert, il continue de composer des chansons pour Les Enfoirés et qui sont à chaque fois des tubes. En 2009, il signe le titre Ici les Enfoirés (reprise du titre In The Army Now de Status Quo), en 2010, Si l'on aimait si (reprise de I was made for lovin' you de Kiss) et en 2011, On ne demande pas la lune (adaptation du célèbre morceau d'Indochine) et Un jour de plus au Paradis (reprise d'Another Day In Paradise de Phil Collins). A partir de 2012, il signe des morceaux originaux tels que Encore un autre hiver(en collaboration avec Grégoire),Attention au départ (2013) ou encore La chanson du bénévole en 2014. En 2015, le titre Toute la vie créé la polémique, avec des paroles jugées réactionnaire. Des politiques tels que Marine Le Pen, la présidente du Front National, se sont mêlés de l'affaire. 

Vie privée

Jean-Jacques Goldman se marie en 1975 avec la psychologue Catherine Morlet avec qui il a trois enfants : Caroline (en 1975), Michael (en 1979) et Nina (en 1985). Michael Goldman est d'ailleurs le fondateur en 2007 de My Major Company, le label participatif qui a révélé le chanteur Grégoire

Jean-Jacques Goldman et Catherine Morlet divorce en 1997. Le chanteur se remarie avec une étudiante en mathématiques franco-vietnamienne nommée Nathalie Thu Huong Lagier avec qui il a 28 ans d'écart. Le couple donne naissance à trois filles : Maya (en 2004), Kimi (en 2005) et Rose (en 2007)