Jacques Chirac est actuellement hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière depuis le 18 septembre et ce 21 septembre, il est annoncé mort par Christine Boutin. L'ancienne ministre du Logement et de la Ville a posté un tweet aussi froid qu'étrange.

Le tweet qui tue de Christine Boutin

Le 21 septembre à 11h52, Christine Boutin a tout simplement posté "Mort de #Chirac" avec le petit hastag qui va bien. Pas d'explication, pas de preuve, juste ce tweet sans âme de la présidente d'honneur du Parti chrétien démocrate. Ce tweet surprenant a été retweeté plus de 340 fois et vaut à Christine Boutin de se retrouver actuellement en TT.

Les tweetos ne manquent pas de critiquer la femme politique qui selon eux tente vainement de faire le buzz. Indignés par son manque de compassion, ils n'ont pas peur de la fustiger et de faire des blagues sur la farouche opposante au mariage pour tous. Parmi les nombreux tweets on peut lire : 

On ne sait pas d'où Christine Boutin sort cette information de la plus haute importance. L'espace d'un instant, il s'est murmuré que les médias attendaient le retour de François Hollande (actuellement à New York) pour confirmer le décès. Mais en fait, il semblerait que Jacques Chirac soit bien vivant.

Un canular de mauvais goût ? 

La rumeur de la mort de l'ancien président de la République a à peine eu le temps de faire le tour de Twitter que les proches de Jacques Chirac ont tenu à rétablir la vérité. Selon son gendre qui s'est adressé à l'AFP, Jacques Chirac est certes toujours hospitalisé, mais bien vivant. La famille demande le "respect de sa tranquillité", comme on peut le lire dans le tweet de l'AFP. 

Nous voilà rassurés. Quant à Christine Boutin, elle n'a toujours pas supprimé son tweet...