Le coup d'envoi des Jeux Olympiques 2016 est lancé ! La cérémonie d'ouverture des JO de Rio a eu lieu dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6 août, heure française. Le carnaval de Rio a largement inspiré les organisateurs qui nous ont offert un show spectaculaire et flamboyant. Il faut dire que les cérémonies d'ouverture sont toujours de grands moments d'émotion... Retour sur les 5 moments à retenir de la cérémonie d'ouverture !

Le défilé de Gisele Bündchen

L'instant glamour, on le doit à Gisele Bündchen ! Le top brésilien a traversé le stade Maracana en défilant sur le podium le plus long de sa carrière. Ondulant sous les acclamations de la foule, elle a défilé sur The Girl From Ipanema. Moulée dans une longue robe scintillante fendue, le mannequin a mis en avant une tenue du créateur brésilien Alexandre Herchcovitch. Rappelons que Gisele Bundchen, top le mieux payé de la planète, a décidé de prendre sa retraite en 2015, à 35 ans. Un joli come-back donc !

Teddy Riner, porte drapeau français

La délégation française a fait une arrivée fracassante sur le terrain du stade Maracana, menée par Teddy Riner ! A 2h40, heure française, les 400 athlètes française ont défilé, en 77ème position. La plus grosse délégation de la compétition a remué drapeaux et tapé des mains sous une ovation du public et les applaudissements de François Hollande. Le judoka, huit fois champion du monde, a assuré dans son rôle de porte drapeau français.


VIDEO. L'entrée de la délégation française avec le porte drapeau Teddy Riner

La délégation des réfugiés émeut le public

Instant émotion lors de l'entrée de la délégation des réfugiés dans le stade. 10 athlètes (6 hommes et 4 femmes) ont rejoint le stade sous un tonnerre d'applaudissements : cinq athlètes sud-soudanais, deux judokas congolais, deux nageurs syriens et un marathonien éthiopien. 80.000 spectateurs ont été émus par cette première historique : une délégation composée uniquement de réfugiés pour leur prouver que les Jeux Olympiques ne les oublient pas.

Gustavo Kuerten ou Vanderley Cordeiro enflamment le stade

Pelé étant absent de la cérémonie d'ouverture pour raisons de santé, ce sont deux autres athlètes emblématiques du Brésil qui ont allumé la vasque olympique. "Guga", joueur de tennis, est entré dans le stade en tant qu’avant dernier porteur de flamme et le marathonien Vanderley Cordeiro a allumé la vasque olympique.

Les sifflets des spectateurs

Deux instants gênants sont néanmoins à noter. Le Figaro a remarqué quelques sifflets lors de l'entrée de la délégation russe, composée de 271 athlètes et non plus 389. Autre couac : l'ouverture officielle des JO par le président du Brésil par intérim Michel Temer. Ce dernier a été hué par une importante partie des spectateurs brésiliens. Ambiance...