Aujourd’hui, nous célébrons la journée internationale des droits des femmes, afin de lutter pour l’égalité des droits et de faire un point sur la situation des femmes dans le monde. C’est aussi l’occasion d’élever la voix contre des comportements sexistes, qui n’ont plus de place dans notre société. On vous dresse une petite liste de ces moments honteux qu’on ne veut plus voir en 2017.

1) L’agression de Jean-Michel Maire

L’épisode a fait grand bruit l’année dernière. Alors que Cyril Hanouna tentait de passer 35 heures à l’antenne, Jean-Michel Maire a embrassé la poitrine d’une jeune femme sur le plateau de Touche pas à mon poste, sans lui demander son avis et alors qu’elle avait auparavant refusé de lui donner un baiser. Les téléspectateurs ont saisi le CSA qui a lancé une procédure de sanction contre l’émission. Un rappel qu’un décolleté plongeant n’est pas une invitation à venir se servir.

2) Le scandale d’Angoulême

En 2015, le festival de la BD d’Angoulême a révélé sa liste des nommés pour son grand prix… et la polémique éclate. Aucune femme n’y figure parmi les trente noms ! Riad Sattouf, Johan Sfar et Daniel Clowes demandent à ce que leur nom soit retiré de la liste pour protester contre cette absence de parité. Eh oui, certains ont parfois tendance à oublier que les femmes représentent bien la moitié de la population sur Terre !

3) Les décolletés des femmes de télé

Elles peuvent être aussi professionnelles, impliquées, compétentes que possible, les femmes journalistes à la télévision sont systématiquement scrutées sur leur apparence. On se souvient du cas du décolleté d’Emilie Tran Nguyen, présentatrice du 12/13 de France 3. Nombre de sites avaient titré sur la tenue jugée sexy de la journaliste et l’apparition d’un prétendu bout de soutien-gorge. Emilie Tran Nguyen avait exprimé son mécontentement sur Twitter en août 2016: "Décidément l'habit préoccupe en 2016 ! Ceci est un débardeur, pas un soutien gorge. Ce tweet est sexiste, pas une info media." Scoop, les femmes journalistes ont en effet le droit de s’habiller comme elles le souhaitent.

4) Les seins d’Emma Watson

S’habiller comme elle le souhaite, Emma Watson pensait justement en avoir le droit. Pourtant, quand Vanity Fair a dévoilé les photos de son photoshoot, où l’actrice apparaît notamment seins presque nus, nombre d’internautes ont crié à l’hypocrisie de la jeune femme, bien connue pour son engagement féministe. Une réaction que n’a pas comprise la principale intéressée : "Le féminisme c'est donner aux femmes le choix, ce n'est pas un bâton servant à frapper d’autres femmes. C'est la liberté, la libération et l'égalité. Je ne vois pas ce que mes seins ont à voir là dedans, c'est vraiment déroutant." Car, scoop n°2, les femmes peuvent aussi choisir de montrer leur poitrine si elles en ont envie !

5) Les actrices "trop vieilles"

A Hollywood, l’âge de la retraite des actrices semble varier entre 30 et 40 ans. C’est du moins ce que laissent croire les producteurs de films, qui estiment par exemple selon Grazia que Maggie Gyllenhaal est à 37 ans "trop vieille" pour incarner l’amante d’un acteur… de 55 ans ! D'après The Independant, Olivia Wilde a elle aussi été écartée du casting du Loup de Wall Street car à 28 ans, on la jugeait déjà trop âgée pour incarner la femme de Leonardo DiCaprio, pourtant plus vieux de 9 ans. Scoop n°3 à l’intention des producteurs de cinéma : figurez-vous qu’il existe même des femmes en couple avec des hommes plus jeunes qu’elles ! Dingue non ?