On a tendance à l’oublier, mais pendant des années, Donald Trump a été le co-propriétaire du concours Miss Univers de 1996 à 2015. Et déjà à cette époque, il avait trouvé le moyen de tenir des propos scandaleux, notamment sur la jeune femme élue lors de sa première année en tant que patron du concours, Alicia Machado. Des propos qu’Hillary Clinton a déterrés et a bien l’intention d’utiliser contre lui.

Alicia Machado, "Miss Petit Cochon" selon Donald Trump

Alors qu’être nommée Miss Univers est censé être un immense honneur et une grande joie pour la gagnante, Alicia Machado, élue en 1996, n’a pas vécu une expérience aussi idyllique. La faute à Donald Trump. Lors du débat présidentiel, Hillary Clinton n’a pas hésité à ressortir de vieux dossiers pour mettre son concurrent dans l’embarras, notamment au sujet de sa misogynie presque revendiquée : "Une des pires choses qu’il a dites, c’était à propos d’une femme dans un concours de beauté, il l’a appelée ‘Miss petit cochon’ et puis ‘Miss Femme de ménage’, parce qu’elle était latino. Donald, elle a un nom. […] Elle s’appelle Alicia Machado." Des mots intolérables, que Donald Trump n’a pourtant pas reniés le lendemain matin lors d’une interview pour Fox News : "Elle était la pire qu’on ait eue, elle était impossible. Elle avait gagné et elle a pris beaucoup de poids ensuite, c’était un vrai problème." Le candidat républicain avait même forcé Alicia Machado à venir faire du sport avec lui, en invitant sans la prévenir les journalistes pour la filmer !

Plus recherchée que Kim Kardashian et nouvelle arme pour Hillary

Hillary Clinton n’a bien sûr pas cité Alicia Machado au hasard. La candidate démocrate a proposé à l’ancienne Miss de tourner une vidéo en espagnol, où elle raconte son calvaire : anorexie, boulimie, dépression, Alicia Machado a très mal vécu les attaques permanentes de Donald Trump, et l’estime dangereux. Toute cette affaire a provoqué un immense intérêt autour de l’ex-Miss Univers, qui, d’après Buzzfeed, a dépassé Kim Kardashian en nombre de recherches Google pendant le débat. Désormais, Alicia Machado fait partie intégrante de la campagne d’Hillary Clinton, qui n’a pas manqué de préciser à son adversaire : "Elle est devenue citoyenne américaine. Et vous pouvez parier qu’elle va voter en novembre prochain." Pour qui, on se le demande ?