La tension continue de monter entre Quotidien et Le Petit Journal. Dès la rentrée, Cyrille Eldin et Yann Barthès n’avaient pas hésité à se tacler l’un l’autre, le premier traitant le deuxième de "moralisateur" et le deuxième reprochant au premier de ne pas l’avoir contacté lors de son arrivée au Petit Journal. Bref, ce n’était déjà pas le grand amour, mais on peut aujourd’hui parler de conflit ouvert entre les deux journalistes. Hier soir, Cyrille Eldin a décidé de donner sa version des faits suite à l’incident qui s’est produit dimanche dernier avec Quotidien.
 
Cyrille Eldin dénonce les propos "injustes et diffamatoires" de Yann Barthès
 
Lundi 23 janvier, Yann Barthès et l’équipe du Quotidien sont rapidement revenus sur un incident s’étant produit la veille au QG de Benoît Hamon après les résultats du premier tour de la primaire. Camille Cosnier, journaliste de Quotidien, n’a pas hésité à couper la parole à Cyrille Eldin, ce qui n’a pas du tout plu à ce dernier. L’animateur du Petit Journal a ensuite été filmé en train de promettre à Camille Cosnier "un coup de coude, mais violent". Le lendemain, Yann Barthès a demandé à sa journaliste si tout s’était bien passé "à part tomber sur un collègue un peu relou, même totalement relou, misogyne, un peu violent et malpoli".
 
Cyrille Eldin a donc décidé de répondre dans Le Petit Journal mercredi 25 janvier. S’adressant directement à Yann Barthès, il s’est avoué "surpris" d’avoir été qualifié de "relou" et de "malpoli" après avoir passé trois ans à travailler avec Yann Barthès, qui aurait souhaité "continuer l’aventure" avec lui. Cyrille Eldin ne s’est pas ensuite privé de rappeler à Yann Barthès sa méconnaissance du terrain. Concernant les accusations de misogynie et violence, l’animateur "trouve ça injuste et diffamatoire", en rappelant qu’il a dénoncé le sexisme en politique dans un documentaire et que "la compétition entre reporters, les coups de coude entre journalistes, hommes et femmes, pour rapporter la meilleure image, le meilleur son, sont monnaie courante, hélas". Cyrille Eldin a finalement conclu son discours sobrement : "Certains ne verront dans cette mise au point une petite querelle d'animateurs - et ils auront raison - mais c'était important pour moi de préciser les choses". Yann Barthès va-t-il réagir ce soir ?