A partir du lundi 30 janvier jusqu'au vendredi 3 février, Les Reines du Shopping nous proposent une semaine spéciale qui devrait ravir les fashionistas les plus pointues. 5 ex-championnes vont en effet se mesurer autour d'un thème inédit concocté par Cristina Cordula, sous l'œil expert de l'un des plus grands artistes de la mode : Jean-Paul Gaultier ! L'occasion ou jamais de faire le tri dans son dressing en se rappelant les préceptes de l'ex-mannequin reconvertie avec brio dans le stylisme.

1. Les collants chair c'est NO WAY !

Ils épaississent le mollet, "mémérisent" l'allure, et sont loin d'être toujours naturels. Les collants chair, on les réserve pour le mariage de notre cousine. Et on leur préfère des collants noirs opaques dans toutes les autres circonstances.

2. Carton rouge au legging

Restons sérieux 5 minutes. Ce n'est pas parce qu'un conseiller marketing a cru bon de rebaptiser le vêtement pour lui donner une tonalité mode que nous ne devons pas voir la vérité en face : le legging, ce n'est qu'un vulgaire caleçon. Qui gratte, qui colle, qui grossit, qui fait des plis, bref, le pire cauchemar des fashionistas.

3. Le total look panthère, au secours…

Si Cristina Cordula a rendu un service aux femmes de toute la France, c'est bien en imposant le tabou de la panoplie panthère, zèbre, tigre, et par extension, lamé argent, or, et autres imprimés chatoyants, plus ou moins exotiques. Un peu de sobriété, que diable ! Et de la mesure : la pochette qui scintille, ok, mais pour twister une silhouette un peu trop en sourdine.

4. On accessoirise en fonction de son gabarit

Dit comme ça, le conseil n'est pas forcément flatteur, mais il fonctionne : gros bijoux pour les rondes, petits sacs et chapeaux pour les filles menues, rien de tel pour conserver une silhouette harmonieuse et bien proportionnée.

5. On joue avec les matières

Vous voulez tenter un look monochrome ? Aucun problème, à condition de la jouer malin en mixant matières brillantes et opaques. Et on en profite pour se rappeler que les matières vernies et/ou luisantes sont à réserver aux parties de notre anatomie que nous n'avons aucun complexe à dévoiler !