Biographie de Catherine Deneuve

Catherine Deneuve est l’une des plus grandes actrices françaises de ces 50 dernières années.

Ses faits marquants

Incarnation du chic parisien et de la femme française, elle bénéficie d’une renommée internationale, et d’un statut d’icône du 7e art. Catherine Deneuve a tourné avec les plus grands réalisateurs français, de Jacques Demy à François Truffaut en passant par Claude Chabrol ou Régis Wargnier, mais également avec de grands cinéastes étrangers : Lars Van Trier, Luis Bunuel, Marco Ferreri ou encore Tony Scott. Cette immense comédienne est également écrivain : Catherine Deneuve a publié trois livres, dont un en hommage à Françoise Dorléac, sa sœur.

Sa vie perso

Catherine Deneuve (née Catherine Dorléac) est une véritable enfant du spectacle ! Avec Françoise Dorléac, sa sœur, elle est élevée dans une famille d’acteurs : sa grand-mère était souffleuse au Théâtre de l’Odéon, son père, Maurice Dorléac, est comédien au théâtre et au cinéma, sa mère, Renée Deneuve (dite Renée Simonnot), est également comédienne. Elle débute en 1956 dans Les Collégiennes, un film d’André Hunebelle, et sa sœur aînée Françoise, également actrice, la pousse à entrer dans le métier, même si Catherine n’est pas encore animée par la vocation.

Elle noue tout d’abord une relation avec le réalisateur Roger Vadim et donne naissance à leur fils en 1963. Puis elle épouse en 1965 le photographe David Bailey : leurs témoins sont Mick Jagger et Françoise Dorléac. Ils se séparent en 1967, l’année où Françoise Dorléac trouve la mort dans un dramatique accident de voiture. Leur divorce ne sera cependant prononcé qu’en 1972. Elle vit alors avec l’acteur Marcello Mastroianni, et lui donne une fille, Chiara, en mai 1972. Dans les années 1980, Catherine Deneuve aurait vécu une romance avec Pierre Lescure. Aujourd’hui, Catherine Deneuve vit entre Paris et Guainville, en Eure-et-Loir.

Le parcours professionnel de Catherine Deneuve

Après son 1er petit rôle dans Les Collégiennes, Catherine Dorléac (elle n’a pas encore emprunté le nom de sa mère, ‘’Deneuve’’, pour créer son nom de scène) est engagée pour Les Portes claquent en 1960. C’est avec Jacques Demy et ses Parapluies de Cherbourg qu’elle connaît son 1er et grand succès en 1964. Elle tourne ensuite Belle de Jour en 1967, et s’essaient à des films plus populaires, comme Le Sauvage avec Yves Montand, en 1975.

En 1980, elle tourne Le Dernier Métro. Un an plus tard, c’est la consécration, avec un César de la meilleure actrice qui sera suivi de très nombreuses nominations, et d’un second César, pour Indochine, en 1993. Elle poursuit sa carrière avec les plus grands réalisateurs, dans des films souvent dramatiques, plus rarement comiques ou légers. Dans les années 2000 et 2010, Catherine Deneuve n’a rien perdu de son influence dans le cinéma français. Elle a tourné dans plus de 50 films, a exploré tous les genres ou presque, s’est même prêtée au jeu du doublage de films d’animation (Monstres Academy en 2013).

Dans les années 1980, Catherine Deneuve devient également le nouveau visage de Marianne, et est une égérie convoitée pour les marques de luxe. Elle est très amie avec Yves Saint Laurent, qui l’habille et la surnomme son "porte-bonheur". En 1992, elle devient l’ambassadrice de la ligne de cosmétiques du grand créateur. 

Catherine Deneuve est une femme engagée, notamment aux côtés d’Amnesty International, elle lutte contre la peine de mort et la torture, et s’engage pour de très nombreuses ONG pour les enfants défavorisés, les personnes victimes de handicap, les femmes ou la liberté du journalisme. Elle participe au spectacle des Enfoirés en 1997, et s’engage contre le SIDA avec Sidaction en 1996, pour la recherche contre le cancer, et en faveur de l’avortement, dès 1971. En février 2016, Catherine Deneuve est nommée aux César dans la catégorie meilleure actrice.