Biographie d'Anne Consigny

Anne Consigny, née le 26 mai 1963 à Alençon, est une actrice française de théâtre et de cinéma. Fille de haut-fonctionnaire, Anne Consigny devient très tôt comédienne puisque dès 9 ans, elle joue au théâtre dans la "Quatrième journée du Soulier de satin" montée par Jean-Louis Barrault. A 18 ans, elle intègre la Comédie-Française. L'actrice retrouve Claudel à l'écran en 1984 pour "Le Soulier de satin", adapté cette fois par Manoel de Oliveira. Mais Anne Consigny devra attendre le début des années 2000 pour retrouver les plateaux de cinéma. Elle campe l'épouse de Depardieu dans "36 quai des orfèvres" en 2004. C'est surtout grâce au succès de "Je ne suis pas là pour être aimé", aux côtés de Patrick Chesnais, qu'elle obtient une nomination au César de la Meilleure actrice. La discrète Anne Consigny accède à la notoriété en jouant la femme de Benoît Poelvoorde ("Du jour au lendemain"), la Présidente de la République pour le petit écran ("L'État de Grace")ou en s'occupant d'un Mathieu Amalric paralysé dans "Le Scaphandre et le Papillo"n. En lui confiant le rôle d'Elizabeth, Desplechin la place au coeur du règlement de comptes familial d'"Un conte de Noël" (2008). Si Anne Consigny aime travailler avec les auteurs ("Les Herbes folles" d'Alain Resnais), elle ne boude pas pour autant le cinéma grand public et les superproductions ("Mesrine", "Largo Winch" en 2008) ou même les comédies populaires ("La Première étoile" ou "Bambou" en 2009). En 2010, l'actrice a l'honneur d'être nommée au César du meilleur second rôle pour "Rapt" de Lucas Belvaux. Actuellement, Anne Consigny joue dans la série TV "Les beaux mecs", et elle est au cinéma dans le film "De force", réalisé par Frank Henry.