Biographie d'Alexandre Arcady

Né d'une mère juive d'Algérie et d'un père légionnaire d'origine hongroise, il s'exile avec sa famille en métropole en 1961. Alexandre s'essaye à la mise en scène de théâtre, réalise quelques courts-métrages et enregistre en 1978 une représentation du Dom Juan de Molière. En 1979, Le Coup de sirocco, son premier long métrage, est largement autobiographique. C'est aussi le premier qui s'adresse au public des Pieds-Noirs, jouant sur la chronique nostalgique de l'exil et le souvenir du « pays perdu ». Le film sera un succès inattendu et prometteur. Il est le père d'une fille prénommée Lisa et d'un fils réalisateur (La colline a des yeux, Mirrors) connu sous le nom d'Alexandre Aja. Il a également eu un fils avec la réalisatrice Diane Kurys, le jeune écrivain connu sous le nom de Sacha Sperling. Alexandre Arcady fut également acteur en 1972 dans Avoir 20 ans dans les Aurès de René Vautier sous le nom Arcady. Ses film récents : 2002 : Entre chiens et loups 2004 : Mariage mixte 2008 : Tu peux garder un secret ? 2010 : Comme les 5 doigts de la main 2012 : Ce que le jour doit à la nuit