On peut être plusieurs fois médaillée d’or à des Championnats d’Europe et malgré tout rater son coup lors des Jeux Olympiques. Nadezhda Bazhina en a fait la douloureuse expérience samedi 13 août, après avoir raté son plongeon aux JO de Rio. La jeune femme a ainsi obtenu la note de zéro après son catastrophique saut !

Un plongeon qui tombe à l’eau

Il y a des jours où on ferait mieux de rester chez soi. C’est exactement ce qu’a dû se dire la plongeuse russe Nadezhda Bazhina après sa "prestation" dans le bassin des JO de Rio, samedi 13 août. Lors de l’épreuve préliminaire du tremplin 3 mètres femmes, l’athlète a manifestement perdu l’équilibre sur la planche et démarré son plongeon de travers. Nadezhda Bazhina a tout de même réussi à effectuer quelques saltos avant d’entrer lourdement dans l’eau, le dos en premier. La plongeuse a raté son démarrage lorsque l’un de ses pieds a glissé de la planche, et n’a donc pas pu atteindre la hauteur suffisante pour réaliser les 3 saltos et demi requis pour cette épreuve. Et malheureusement, cette erreur a coûté la demi-finale à la championne, malgré ses quatre bons plongeons précédents. Son saut raté lui a en effet valu la note de zéro, une véritable humiliation pour Nadezhda Bazhina. Petite consolation, elle n’a pas terminé dernière, mais 26ème sur 29. Bon, d’accord, très petite consolation. Au moins, elle n’est pas la première à rater son plongeon aux JO !

Le mystère du bassin à l'eau verte...

Nadezhda Bazhina a-t-elle été gênée par l’étrange couleur verte du bassin dans lequel elle a plongé ? Dans la nuit de lundi à mardi, le bleu du bassin s’est transformé en vert sombre ! Les organisateurs ont expliqué ce phénomène par une réaction chimique ayant annulé l’effet du chlore. Après bien des tentatives pour rendre sa couleur bleue à l’eau, il a finalement été décidé de vider le bassin en prévision des épreuves de natation synchronisée qui se tiendront aujourd’hui à partir de 16h, et où la transparence de l’eau est obligatoire.