Heliograph, la nouvelle preuve que les robots contrôleront un jour le monde ? Le Washington Post, très sérieux journal américain, n’a pas hésité à prendre le risque. Depuis le début des Jeux Olympiques de Rio, les brèves concernant les résultats de la compétition sont ainsi réalisées par ce robot grâce à des algorithmes ! Bienvenue dans le futur !
 

Heliograph, le robot super-performant du Washington Post

A l’époque de la réalité virtuelle et des overboards, l’annonce d’un robot journaliste n’a finalement rien de très surprenant. D’autant qu’Heliograph semble parfaitement réaliser la tâche qui lui a été confiée : écrire une centaine de brèves d’une à trois phrases par jour sur les résultats des JO. Doté d’un compte Twitter, Heliograph publie également sur le réseau social. Grâce à son intelligence artificielle, ce robot permet d’obtenir des résultats exhaustifs et rapides. Pour autant, le Washington Post se défend de faire passer les robots avant les humains : "Le but d’Heliograph n’est en aucun d’éliminer ne serait-ce qu’un poste de journaliste, explique Jeremy Gilbert, directeur des initiatives stratégiques du journal. Nous recrutons sans cesse." Espérons-le, car depuis dix ans, 53000 postes de journalistes ont été supprimés aux États-Unis.

Heliograph, l’avenir du journalisme ?

Alors, faut-il ou non s’inquiéter de voir un jour des publications (comme celles Staragora !) écrites par des robots ? Pas sûr. D’abord, Heliograph n’est pas spécialement bon marché. Trois ingénieurs travaillent à plein temps pour assurer son bon fonctionnement, tandis que des analystes et correcteurs vérifient ses données. Ensuite, Heliograph ne possède bien sûr aucun sens critique, ni "plume". Pourtant, ce n’est pas la première fois qu’un robot de ce type est utilisé : en mars 2015, Le Monde avait ainsi eu recours à un logiciel pour publier les données d’élections électorales. Justement, Heliograph reprendra du service en novembre prochain, lors des élections présidentielles américaines. Croisons les doigts pour qu’il ne soit pas un supporter de Donald Trump !