J-4 avant l’ouverture des Jeux Olympiques de Rio ! Le 5 août aura lieu la cérémonie d’ouverture, qui atteindra son apogée avec l’allumage de la flamme olympique. Mais au fait, à quand remonte cette tradition ? Y a-t-il toujours eu un relais ? Et si la flamme s’éteint ? Staragora répond à toutes vos questions !

1)      Inspirée de l’Antiquité

La tradition de la flamme olympique prend sa source dans la Grèce Antique. Lors des Jeux Olympiques antiques, déjà, une flamme brûlait en permanence sur l’autel du temple d’Héra, à Olympie, ainsi qu’au milieu des sites sportifs. C’est lors des JO modernes de 1928 que la flamme olympique est allumée pour la première fois.

2)      Une flamme écolo

Pas question d’allumer la flamme olympique par des procédés classiques, comme une allumette ou un briquet. C’est grâce à l’énergie solaire que la flamme prend vie. Les femmes jouant le rôle des prêtresses d’Héra, à Olympie, l’allument en utilisant un miroir parabolique qui concentre les rayons du soleil !

3)      Une cérémonie antique !

La cérémonie d’allumage de la flamme, justement, s’inspire elle aussi de l’Antiquité. Sur les ruines du temple d’Héra, des femmes portant des tenues similaires à celles de la Grèce Antique se réunissent plusieurs mois avant le début des Jeux Olympiques. La flamme est placée dans une urne en céramique, puis déplacée dans l’ancien stade d’Olympie, où la Grande Prêtresse allume la torche pour la remettre au premier relayeur.

4)      Un premier relais… controversé

Le premier relais de torche a eu lieu lors des Jeux Olympiques de Berlin en 1936. Une tradition qui perdure encore aujourd’hui, malgré les circonstances troubles de sa création. C’est en effet Carl Diem, célèbre théoricien du sport allemand, qui a proposé cette idée à un certain… Joseph Goebbels, bras droit d’Hitler

5)      Passer le mur du son

En 1992, lors des JO d’hiver d’Albertville, en France, la flamme olympique a connu une nouvelle expérience inédite : elle a franchi le mur du son à bord d’un Concorde la menant d’Athènes à Paris !

6)      Dans les étoiles

Lancement flamme Olympique espace

© Sachs Ron/CNP/ABACA

 Autre preuve que la flamme olympique a une vie bien plus excitante que la nôtre : pour les jeux d’hiver de Sotchi, en 2014, elle est allée se payer un petit voyage dans l’espace, à bord de la Station spatiale internationale ! Normal.

7)      Flamme de secours

A diverses occasions, la flamme olympique a été éteinte, que ce soit à cause de conditions météorologiques ou de façon volontaire. Mais rassurez-vous, elle dispose de remplaçantes, des flammes de secours issues elles aussi de la flamme d’Olympie. Pourtant, en 1976 et en 2013, la flamme a été rallumée grâce à un briquet par des personnes peu scrupuleuses.

8)      Ambiance Star Wars

En 1976, justement, Montréal a vu les choses en grand pour acheminer la flamme jusqu’au Canda. La flamme a été transformée en signal radio, qui a été transmis jusqu’au Canada, où une torche a été allumée grâce à un rayon laser ! De la science-fiction pour l’époque !

9)      Sous l’océan

Flamme Olympique sous l'eau © AAP/ABACA

Le feu et l’eau, incompatibles ? Par pour la flamme olympique ! En 2000, la torche olympique a fait un plongeon près de la Grande barrière de corail. Un exploit possible grâce aux efforts de scientifiques qui ont mis au point un mélange spécial capable de brûler trois minutes sous l’eau.

10)  Pelé pressenti pour Rio

Tradition oblige, le nom du dernier porteur de la flamme olympique est en général tenu secret jusqu’au bout. Mais cette année, les rumeurs penchent pour Pelé, le roi du football et immense star dans son pays. Mais en raison de sa santé fragile, d’autres voient plutôt Gustavo Kuerten, le tennisman brésilien, lui aussi très populaire.