Ces JO brésiliens n'étaient peut-être pas un millésime mémorable, mais ils auront au moins su transmettre l'ADN festif et musical du pays. Malgré la pluie, mises en scène chamarrées et étourdissantes, rythmes entraînants et hommages répétés à la culture du Brésil (et du Japon, prochain pays organisateur) ont créé une véritable émulation au sein du Maracana. Retour sur les moments forts d'une cérémonie réussie qui ferait presque oublier celle d'ouverture

  1. Barbatuques en ouverture de la cérémonie

Les danseurs et percussionnistes corporels sont apparus déguisés en Arras pour interpréter l'hymne de Rio 2016, tandis que dans les gradins, le public se chargeait d'illuminer leur performance avec la fonction "lampe de poche" de ses smartphones !  Sous les pieds des Barbatuques, les lieux emblématiques du Brésil s'esquissent pour nous offrir un vrai moment de magie.

jeux olympiques

  1. Le défilé des athlètes : un joyeux chaos

Même pas rangés par ordre alphabétiques, les délégations sportives des différents pays ont défilé dans une ambiance jubilatoire. La délégation française était loin d'être en reste : menée par Teddy Riner, nos sportifs se lancés dans un zouk enflammé au milieu du stade mythique !

Jeux olympiques

  1. Un panorama éblouissant de l'art brésilien

De l'art préhistorique à l'œuvre de l'architecte Roberto Burle Marx, c'était la culture brésilienne sous toutes ses formes qui était célébrée au fil d'une scénographie lumineuse et sonore exceptionnelle. Le point d'orgue de ce moment de la cérémonie était sans nul doute le très émouvant chant traditionnel des populations noires du Salvador, qui a totalement conquis le cœur du public !

Jeux olympiques

  1. Un détour par le Japon

Puisque le pays du soleil levant sera le prochain hôte des JO en 2020, nous avons également eu droit à un petit voyage dans la culture japonaise. Une fois n'est pas coutume, pas de geishas ni de samouraïs, mais l'évocation d'un Japon ultra-moderne, grand maître du jeu vidéo et des technologies de pointe. Avec comme clin d'œil humoristique l'apparition du Premier ministre japonais Shinzo Abe, coiffé d'une casquette de Mario !

Jeux olympiques

  1. C'est carnaval !

Après l'extinction de la superbe flamme Carioca, non pas par la véritable pluie qui venait de cesser, mais par un déluge artificiel, place à la samba ! Les Brésiliens ont offert au public et aux athlètes un défilé digne du traditionnel carnaval de Rio, haut en couleur, et symbolisé par deux perroquets géants entouré de danseurs et de danseuses en costume étincelant. Un final comme on en rêvait !

Jeux olympiques