Bleus ? Suçons ? Tache de naissance ? Les marques circulaires sur les épaules de Michaell Phelps ont soulevé de nombreuses interrogations. Mais pas de panique, ce n'est que le résultat d'une méthode thérapeutique en vogue utilisée chez de nombreux sportifs : le "cupping"

Une méthode ancestrale

Avant les grandes compétitions comme les JO de Rio, les sportifs veulent mettre toutes les chances de leur côté et préparer leur corps de la meilleure manière possible. Beaucoup ont donc adopté le "cupping", qui est une méthode de succion de la peau à l'aide d'une flamme et d'une ampoule en verre. Ce sont donc ces petites ventouses qui provoquent les marques sur la peau qui peuvent rester jusqu'à quelques semaines.
Mais à quoi ça sert ? Elle permettrait de détoxifier le corps, améliorer la circulation du sang et détendre les muscles...de quoi pouvoir gagner une compétition ! Pas vraiment nouvelle, cette méthode asiatique issue de la médécine chinoise est en réalité vieille de plus de 3000 ans. 
Michael Phelps en est adpete et le montre fièrement sur les réseaux sociaux.
 
 Mais il n'est pas le seul, d'autres athlètes comme la nageuse Nathalie Couglin ou encore le gymnaste Alex Naddour utilisent cette technique. 

Les stars s'y sont mises bien avant ! 

Cette tendance n'est pas uniquement réservée aux sportifs. Les stars aussi emploient la méthode ventouse ! Jennifer Aniston, Gwyneth Paltrow, Victoria Beckham...elles en ont toutes déjà fait l'expérience. Ce n'est pas pour se préparer à un marathon (shopping), mais bien comme nouvelle astuce minceur. La "cupping therapy" permettrait de rebooster l'énergie du corps et de raffermir la peau.
Mieux encore, certaines l'utiliseraient même pour booster leur fertilité et augmenter leurs chances de tomber enceinte. On y croit ou pas, en tous cas, elles, l'ont adopté !