Le nom de Serge Aurier est connu par les non initiés au football pour ses déboires, le scandale des insultes à Laurent Blanc via Périscope en tête. Ce 26 septembre, le défenseur du PSG a été condamné à de la prison ferme et a reversé des dommages et intérêts. 

Serge Aurier, en prison... ou pas ! 

Serge Aurier a été condamné aujourd'hui, 26 septembre, à deux mois de prison ferme pour violences sur personne dépositaire de l'ordre public après son altercation avec des policiers à la sortie d'une boîte de nuit parisienne le 30 mai dernier. Le Tribunal Correctionnel de Paris l'a également condamné à verser 600 euros de dommages et intérêts pour les préjudices corporel et moral. Le défenseur du PSG n'ira pourtant pas en prison car sa peine est aménageable. La réponse du PSG ne s'est pas fait attendre : dans son communiqué, le club de football explique que l'international ivoirien de 23 ans va faire appel.